D’ici le 31 mars, 6 848 personnes risquent d’être remises à la rue en Ile-de-France !

Au 31 mars, l’ensemble des 6 848 places d’hébergement ouvertes dans le cadre de la mobilisation hivernale et du plan grand froid sont menacées de fermeture. Et ce, en dépit du principe de continuité de l’hébergement, inscrit dans le Code de l’Action Sociale et des Familles, qui prévoit qu’à toute personne mise à l’abri temporairement, il soit proposé une orientation vers une solution de logement ou d’hébergement adaptée.

Les efforts réalisés pour maintenir les personnes en hébergement à la fin de l’hiver ne sont pas renouvelés au même niveau que les années précédentes, et nous craignons des conséquences sociales et sanitaires désastreuses. Ce sont notamment, des personnes isolées et des familles qui seront remises dans les rues.

Cette situation traduit un manque de volonté politique de sortir de la logique de l’urgence et d’une gestion de l’hébergement uniquement « au thermomètre », mettant à mal les parcours d’insertion initiés durant la période d’hébergement.

Pour en sortir, un plan ambitieux de production de logements sociaux est indispensable. Ainsi, le schéma régional de l’habitat et de l’hébergement préconise de construire a minima 37 000 logements locatifs sociaux par an en Ile-de-France, dont environ un quart « très sociaux » (les associations demandent d’augmenter cette part à 35%), pour les personnes en situation de grande précarité.

Par ailleurs, le nombre de places d’hébergement est structurellement insuffisant et en partie inadapté pour accueillir toutes les personnes ayant des difficultés de logement : malgré les 103 000 places d’hébergement financées par l’Etat à l’année, trop de personnes restent à la rue. De plus, les dernières annonces de l’Etat nous font craindre un retour en arrière en matière d’accueil et d’accompagnement des personnes les plus démunies.

Ainsi la Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de-France (FAS IdF) demande le maintien d’une capacité d’hébergement digne, afin d’éviter la remise à la rue des personnes à la fin de l’hiver, et l’amplification rapide de la production de logements très sociaux. La solidarité est un réel investissement pour tous. L’Etat doit s’engager !

Contact presse :
Isabelle MEDOU-MARERE,  

ImprimerE-mail

Les propositions issues du séminaire "Fluidité" Paris

La Drihl 75 a organisé, au dernier trimestre 2017, un séminaire de réflexion et d’échanges en vue d’améliorer la fluidité entre la rue/l’hébergement et le logement, associant un grand nombre d’acteurs (associations, SIAOSIAOServices Intégrés d'Accueil et d'Orientation, bailleurs sociaux, Action Logement, acteurs du médico-social, etc.)

Cinq groupes de travail se sont ainsi réunis, à la plupart desquels la Fédération a activement participé :

  1. Comment adapter l’accompagnement social proposé dans les structures d’hébergement dans un contexte de pénurie des solutions d’aval ?
  2. Comment mieux mobiliser les outils existants pour favoriser l’accès au logement des personnes qui y sont prêtes ? Quels nouveaux outils sont nécessaires ? Comment faciliter un accès durable au logement pour des personnes fragilisées par leurs parcours de vie ?
  3. Comment mieux réorienter les personnes qui relèvent d’une prise en charge médico-sociale, d’une prise en charge médicale ou paramédicale dans le logement?
  4. Quelles solutions d’orientations pour les jeunes sans ressources ?
  5. Quelles solutions d’orientations pour les personnes en situation administrative précaire ?

Vous trouverez ici les supports de présentation des constats et propositions de ces différents groupes, lors de la rencontre de restitution du 23 janvier dernier.

Nous vous tiendrons informé.e.s des suites qui seront données par la DRIHL.

ImprimerE-mail

L’annuaire des pensions de familles franciliennes est paru !

annuaire PF 

Dans le cadre du groupe de travail « pensions de famille » qu’elle réunit en lien avec l’Unafo, la Fédération des Acteurs de la Solidarité IDF a réalisé à la demande de ses adhérents un annuaire des pensions de famille en IDF, afin de pouvoir mieux les repérer et de faciliter les échanges entre elles, et avec d’autres acteurs des territoires.

Cet annuaire a été réalisé en partenariat avec l’Unafo.

Il comporte le nom de la structure, l’adresse, le téléphone, ainsi que le nom et l’adresse mail des référent-e-s quand nous avons pu les obtenir. Il indique également le nombre et la nature des logements.

Les informations ont été collectées par Karine Angelvin, stagiaire à la FAS Ile-de-France, à partir de la base de données FINESS, de nos données « réseau », et soumises à vérification auprès des associations gestionnaires des pensions de famille concernées.

Télécharger l’annuaire

 

Les noms et coordonnées des référent-e-s étant bien sûr susceptibles d’évoluer, et de nouveaux projets émergeant régulièrement, cet annuaire fera l’objet d’une mise à jour régulière. N’hésitez pas à nous faire part d’erreurs ou de mises à jour nécessaires.

Contact : Violaine PINEL

Chargée de mission Logement

 

ImprimerE-mail

Appel des élus locaux "SAUVONS LE LOGEMENT SOCIAL"

A l’occasion du Congrès de l’USHUSHUnion sociale pour l’habitat à Strasbourg, les élus locaux et les représentants des collectivités territoriales ont lancé un appel « SAUVONS LE LOGEMENT SOCIAL » en réaction aux mesures gouvernementales qui auront pour impact l’arrêt de la construction neuve de logements sociaux, des programmes de réhabilitation et de rénovation urbaine.

Les premiers signataires sont :

  • Robert HERMANN, président de l’Eurométropole Nathalie APPERE, maire de Rennes
  • Pascale CHIRON, vice-présidente de Nantes Métropole Martine JARDINE, vice-présidente du Conseil départemental de la Gironde
  • Honoré PUIL, vice-président de Rennes Métropole
  • Marie-Christine DETRAZ, vice-présidente de Lorient Agglomération
  • Syamak AGHA BABAEI, vice-président de l’Eurométropole
  • Michel MENARD, Conseiller départemental de Loire Atlantique

Cet appel est disponible sur la plateforme « change.org » : https://www.change.org/p/personne-sauvons-le-logement-social?recruiter=798204943&utm_source=share_for_starters&utm_medium=copyLink

ImprimerE-mail

Les parcours des ménages logés dans les logements d'insertion en Ile-de-France

Cette étude, réalisée par Marc-Antoine Douchet, dans le cadre de son stage à la Fédération des Acteurs de la Solidarité Idf, porte sur un échantillon de ménages passés par des logements d’insertion sécurisés par le Dispositif régional de sécurisation des associations d’insertion par le Logement, financé par la Région Ile-de-France et géré par la Fédération des Acteurs de la Solidarité IdF. Les logements d’insertion étudiés sont aussi bien en collectif (résidences sociales, pensions de famille) qu’en diffus, et répartis sur tout le territoire francilien.

L’étude porte sur les parcours d’une cohorte de 75 ménages (isolés, couples, familles) sortis des dispositifs en 2015 ou 2016, en comparant les situations de logements, d’emploi, de santé, etc. à l’entrée et à la sortie. L’enquête a été complétée par des entretiens qualitatifs avec des ménages, des accompagnants et des partenaires.

Les principaux enseignements sont les suivants :
• Les trajectoires résidentielles sont très majoritairement ascendantes : 83% des ménages sortis vers le logement pérenne, pour le reste la plupart des sorties peuvent être considérées comme adaptées
• Une stabilisation (pour 50% des ménages), voire une amélioration de la situation professionnelle (pour 41% des ménages) et du niveau de ressources
• D’autres effets bénéfiques, comme par exemple une diminution du degré d’isolement relationnel
• Une satisfaction globale des ménages et des partenaires vis-à-vis de cette solution locative, qui sert de tremplin permettant de résoudre un ensemble de difficultés

Cette enquête permet de mettre en avant la plus-value de l’accompagnement social mené, qui relève bien souvent d’une approche globale des personnes, au-delà du cadre fixé par les mesures.

En conclusion, la Fédération propose donc de conforter le rôle des logements d’insertion en :

  • Reconnaissant et valorisant un accompagnement pouvant aller au-delà du logement
  • Développant la sécurisation des associations gérant les logements d’insertion
  • Développant l’offre de logements d’insertion et sensibilisant les acteurs locaux

Télécharger l'enquête

logo crif

ImprimerE-mail

Coordonnées

FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

82, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris

☎ 01 43 15 80 10
☏ fax 01 43 15 80 19

 f  IdF sur facebook

pdfPlaquette Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de-France

Plus d'informations...

Connectez-vous à votre compte