Qu'est-ce que l'enquête santé 2016 ?

L'enquête par questionnaire effectuée en 2014 a pu mettre en évidence des éléments sur l'état de santé des publics précaires et leurs difficultés d'accéder aux soins. C'est également avec ce questionnaire qu'a pu être dévoilé des liens entre le logement et la santé.

Pour ainsi mieux comprendre les liens qui peuvent se faire entre le parcours de logement et le parcours de santé nous avons interrogé une trentaine de personnes en Bretagne à partir de leur vécu pour ainsi voir pourquoi à certaines étapes de la vie, il est plus difficile de se soigner qu'à d'autres.

L'objectif étant de repérer des facteurs pouvant induire de meilleurs indicateurs de santé des personnes en situation de précarité, mais également des points de ruptures.

L'année 2015 a pu permettre de communiquer sur le projet auprès des adhérents en créant un kit méthodologique à destination des professionnels du secteur, élaboré avec le soutien de Sébastien FLEURET, directeur de recherches au CNRS d'Angers. Ce kit méthodologique comprend des consignes explicatives permettant de présenter les attendus de l'enquête aux personnes interrogées, ainsi que les règles à respecter pour interroger ces personnes.

Entre 2015 et 2017, 28 entretiens ont pu être réalisés grâce à la matrice biographique, grille permettant de notifier tout éléments indiquant des points de ruptures et d'en comprendre les causes en croisant diverses données. Le but de cette matrice biographique est de rendre compte de l'enchainement des évènements qui constituent autant de repères pour le sujet, mais qui peuvent également correspondre à des moments de basculements dans une situation nouvelle.

Consulter la matrice biographique 

ImprimerE-mail

Panorama de l'échantillon

Profil et caractéristiques des personnes interrogées. 

Doc5 page 001 recadré

Pour avoir une vision globale et hétérogène le choix a été fait de diversifier le public interrogé à savoir des personnes sans hébergement, des personnes en situation d'hébergement d'urgence et/ou des personnes en logement.

Dans le cadre de cette enquête santé, nous avons interrogé 18 hommes et 10 femmes. L'âge moyen des personnes interrogées est de 43 ans.

Même si il n'est pas directement mentionné dans la matrice biographique, nous avons constaté que 18 % des personnes interrogées font état d'un emploi et 7% font état d'un travail précaire ( travail saisonnier par exemple). 

Les personnes interrogées dans le cadre de notre enquête sont en grande majorité dans des hébergements d'insertion. Seulement 29 % d'entre elles,c'est-à-dire 7 personnes, sont actuellement en logement.

Aussi, nous avons pu constater que 72% de notre panel n'a connu de parcours d'errance. Mais il n'en reste pas moins que 43% des personnes interrogées ont connu à un moment donné de leur vie, un parcours d'errance de moins de 5 ans.

Le médecin traitant reste pour 82% des personnes interrogées le premier moyen d'accéder aux soins. Vient ensuite le service hospitalier, privilégié principalement lorsque les personnes ont pu être en situation d'errance.  

ImprimerE-mail

Présentation des éléments d'analyses

Introduction : 

Grâce aux réponses apportées par le questionnaire réalisé en 2014, nous avons pu constater que le type de logement ou d'hébergement influe sur de nombreux indicateurs concernant l'état de santé et l'accès aux soins des personnes en situation de précarité.

Cependant d'autres facteurs tels que la situation économique des personnes et le sentiment de solitude impactent sur la santé. Ainsi, dans le cadre de l'observatoire santé, nous avons croisé des données quantitatives et qualitatives pour pouvoir mettre en lumière un profil type. Nous avons voulu mettre en avant les facteurs qui peuvent contribuer à un accès aux soins et qui engendrent ainsi de meilleurs indicateurs de santé pour les personnes en situation de précarité.

 

Pour arriver à cela, nous avons croisé plusieurs facteurs entre eux, en nous appuyant sur les réponses données lors de la passation des entretiens.

- Il a été constaté que le type de logement pourrait avoir une influence sur l'état de santé des personnes en situation de précarité.

- Egalement en lien, l'accès aux soins et la situation vis-à-vis du logement.

- Aussi, nous avons pu voir que la situation familiale et les évènements familiaux pouvaient avoir une influence sur l'accès aux soins des personnes.

- Nous avons tenté d'établir un lien entre la situation familiale et l'état de santé, mais celui-ci ne nous a pas parru significatif.

- Nous avons également pu voir que le facteur du capital social*  pouvait avoir une influence sur l'état de santé des personnes.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte