Présentation et objectifs

POPPS est la Plateforme d'Observation Participative sur le Précarité et la Santé en région Bretagne. Cet outil a été conçu avec des personnes accueillies, des professionnels de la santé et du social, et des administrateurs du réseau FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, dans le but de créer une observation régionale coordonnée sur les besoins en matière de santé des publics en situation de précarité. 

 

Pourquoi créer la POPPS? 

On constate que le parcours des personnes en situation de précarité est complexe.

Les personnes confrontées à des situations d'exclusion et qui peuvent connaître des difficultés d'accès aux soins sont rarement associées à la construction et l'évaluation des dispositifs.

Enfin, l'élaboration du PRAPS Bretagne 3è génération, a mis en avant le manque de connaissance des besoins des personnes en situation de précarité en matière de santé et des phénomènes de non accès ou de renoncement aux soins.

 

 

Trois objectifs sous-tendent notre action :

  1. Améliorer la connaissance des publics en situation de précarité dans l'accès aux soins.
  2. Recenser le public, les offres de soins et les dispositifs existants.
  3. Identifier les points de rupture et les facteurs déclenchant une prise de soin.

 

Cette plateforme a pour ambition de faire un état des lieux en compilant les données disponibles sur la Bretagne.

Elle vise à créer des indicateurs originaux à partir de l'activités observée dans les établissement impliqués dans la santé des personnes en situation de précarité et à partir de la parole recueillie aupèr sdes publics concernés.

Cette observation régionale permet à terme de faire le lien entre la santé et la précarité des personnes. Elle offre une vision globale de la problématique en Bretagne et pourra servir d'appui pour orienter des actions dans le futur. 

ImprimerE-mail

Mise en oeuvre de l'action en 2016

L'enquête par questionnaire effectuée en 2014 a pu mettre en évidence des éléments sur l'état de santé des publics précaires et leurs difficultés d'accéder aux soins. Ainsi, il a pu être dévoilé des liens entre le logement et la santé 

Pour ainsi mieux comprendre les liens qui peuvent se faire entre le parcours de logement et le parcours de santé, nous avons interrogé dans le cadre de la POPPS, 28 personnes en Bretagne à partir de leurs vécus pour comprendre pourquoi à certaines étapes de la vie il est plus difficile de se soigner qu'à d'autres moments.

Nous avons alors identifié des facteurs induisant de meilleurs indicateurs de santé et des points de ruptures dans le parcours de santé des personnes en situation de précarité. L'année 2015 a pu permettre de communiquer sur le projet auprès des adhérents en créant un kit méthodologique à destination des professionnels du secteur, élaboré avec le soutien de Sébastien FLEURET, directeur de recherches au CNRS d'Angers. Ce kit comprend des consignes explicatives permettant de présenter les attendus de l'enquête aux personnes interrogées ainsi que les règles à respecter pour interroger ces personnes.

Ainsi, entre 2016 et 2017, 28 entretiens on pu être réalisé grâce à un outil appelé la matrice biographique, grille permettant de notifer tout éléments indiquant des points de ruptures et d'en comprendre les causes, en croisant les diverses données reccueillies. 

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte