• Accueil
  • Champs d'action
  • Accès aux droits
  • La Fédération des acteurs de la solidarité se mobilise contre le racisme avec le Défenseur des Droits

La Fédération des acteurs de la solidarité se mobilise contre le racisme avec le Défenseur des Droits

La lutte contre le racisme est un enjeu fort que le Défenseur des Droits entend promouvoir à travers un outil très pratique à destination de toutes les personnes susceptibles d’être victime, témoin ou volontaire pour se mobiliser contre tout acte de racisme. La Fédération des acteurs de la solidarité a signé une charte de partenariat avec le Défenseur des Droits pour promouvoir cet outil, notamment auprès des associations et travailleurs sociaux dans la lutte contre le racisme.

Un site dédié pour lutter contre le racisme

Le Défenseur des Droits est parti du constat que de nombreuses initiatives existent déjà et participent quotidiennement à lutter contre le racisme, mais qu'elles restent trop souvent méconnues. L’initiative de Jacques Toubon a été de créer un site qui informe sur les droits et les textes juridiques et rassemble et valorise les moyens d'action mis en œuvre par les entreprises, les associations, les collectivités…

Cet outil a été pensé comme un véritable centre de ressources en matière de connaissance juridique et de moyens d’action. Il centralise les informations et propose des réponses adaptées, qui couvrent les différentes manifestations du racisme. Il s’adresse ainsi à toutes celles et ceux souhaitent agir, qui sont témoins ou qui subissent des propos ou actes racistes.

  1. JE VEUX AGIR s’adresse à celles et ceux qui souhaitent s’engager, mobiliser leur entreprise, leur collectivité, leur école, leur classe, leur environnement professionnel ou personnel. Le site propose des outils clés en main, des formations, des interventions, des films, des guides…

  2. JE VEUX ALERTER s’adresse aux personnes témoins d’actes ou de propos racistes, ou souhaitant signaler des écrits dans la presse, des contenus sur internet, des propos ou comportements vus sur les écrans de télévision ou entendus à la radio.

  3. JE VEUX ME DÉFENDRE s’adresse aux personnes qui souhaitent se défendre face à des agressions verbales, physiques ou à des comportements racistes liés à l’origine, la religion ou l’apparence physique : le site leur propose des informations sur leurs droits, les démarches à effectuer et les personnes pouvant les recevoir et les conseiller.

Pour consulter le site : http://www.egalitecontreracisme.fr/

Un partenariat renforcé

Aujourd’hui 52 organisations ont répondu à l’appel lancé par Jacques Toubon en octobre 2014, créant une mobilisation massive et inédite dans la lutte contre le racisme. Celle-ci regroupe des acteurs très divers, parfois très éloignés de la lutte contre le racisme, qui apportent chacun une précieuse contribution. Il s’agit notamment :

  • des entreprises comme Casino, la SNCF, La Poste, Google, Twitter, Facebook, Aéroports de Paris ;
  • des acteurs institutionnels comme le CSA ou la CNIL ;
  • des associations comme SOS-Racisme, la LDH, le MRAP et la LICRA ;
  • des acteurs de la culture comme le Musée de l’histoire de l’immigration ou le camp des Milles.

La Fédération des acteurs de la solidarité a souhaité s’associer, à côté d’un grand nombre de partenaires du projet à cette mobilisation en signant la charte de mobilisation pour la défense de l’égalité contre le racisme.

Télécharger la charte de mobilisation signée par la Fédération des acteurs de la solidarité...

Un outil au service du travail social

En effet, si le travail social doit permettre notamment de participer au développement de la citoyenneté et de l’accès aux droits en encourageant « les personnes et les structures à relever les défis de la vie et [à] agir pour améliorer le bien-être de tous.»[1], la lutte contre le racisme contribue pleinement à atteindre ces objectifs. C’est une des raisons pour laquelle la Fédération a souhaité que cet outil soit mis à disposition des travailleurs sociaux et des associations pour travailler ces questions, avec les personnes accompagnées au sein des établissements. Vous y trouverez un certain nombre d’outils que le site recense pour non seulement comprendre le droit mais également initier un débat sur ces questions au sein des établissements, notamment avec un public jeune voire, très jeune, avec des supports adaptés.

Un recensement des argumentaires pour lutter contre les préjugés à l’égard des migrants est également disponible sur le site pour appuyer les associations à la production d’un contre discours face à certaines attaques sur les migrants. N’hésitez pas à consulter ce site et l’utiliser, voire nous renvoyer toute idée d’amélioration pour qu’il permette de coller au mieux à l’évolution des pratiques professionnelles.

Pour plus d'informations :

 


[1] International Association of Schools of Social Work, Melbourne, 10 juillet 2014

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte