Quelles avancées sur l'Europe sociale ? Evaluation d'EAPN Europe sur les Programmes Nationaux de Réforme 2016

EAPN (European Anti Poverty Network) publie son évaluation des Programmes Nationaux de Réforme (PNR) 2016. Cette étude, basée sur la contribution des membres nationaux d'EAPN, dont EAPN France, répond à la question Quelles avancées sur l'Europe sociale ?

Le document a été élaboré sur la base des réponses à un questionnaire communiqué à 17 réseaux nationaux d'EAPN (BE, HR, CY, CZ, DE, EE, FI, IE, LV, LT, MT, NL, PL, PT, SK, ES, SE) et sur les résultats d'un séminaire organisé en juin 2016 avec les 31 EAPN nationaux, dont EAPN France.
 
Messages clés et recommandations 2017
 
L'Union européenne est en crise : l'objectif de compétitivité porté par la CE ne sera pas suffisant. Le discours annuel du président Juncker sur l’état de l’Union (14 septembre 2016) et la Déclaration de Bratislava posent ce même constat. Pour autant, les recommandations de la CE aux Etats membres et les PNR nationaux ne semblent pas remettre en cause cette approche. Elles ne sont pas suffisantes pour garantir que les politiques économiques menées par l'UE serviront les objectifs sociaux de la stratégie Europe 2020 ou du nouveau socle européen des droits sociaux. Par ailleurs, les rapports ne montrent pas comment les progrès sur l'Europe sociale seront réalisés, ni l'augmentation du taux de pauvreté ou encore comment les question d'exclusion et les inégalités dans l'UE seront traitées pour avoir un réel impact sur la vie des citoyens européens.
 
EAPN Europe demande ainsi :
  • la mise en oeuvre d'un programme de transformation sociale et économique ;
  • l'intégration de la dimension sociale aux politiques européennes et PNR : droits sociaux, investissement social et normes sociales, stratégie européenne de lutte contre la pauvreté ;
  • l'établissement de mécanismes clairs pour assurer la participation effective des associations.
 
Télécharger le rapport... (en anglais)
 
 
2016-nrp-report-eapn-cover
 
 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte