• Accueil
  • Champs d'action
  • Europe
  • Lancement de l'appel à projets « Et nos voisins européens, comment font-ils ? »

Lancement de l'appel à projets « Et nos voisins européens, comment font-ils ? »

Comme tous les ans, la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) lance un appel à projets thématique dans le but de faire émerger des actions complémentaires au soutien qu’elle apporte aux actions innovantes des acteurs du handicap et de la perte d’autonomie.

L’appel à projets 2017 « Et nos voisins européens, comment font-ils ? » vise à financer des projets d’étude portant sur les pratiques d’accompagnement des personnes en situation de handicap et de perte d’autonomie et l’observation sur site en Europe dans cinq domaines :

  1. l’accompagnement des personnes polyhandicapées ;
  2. l’accès et le maintien dans le logement des personnes ayant des troubles psychiques ;
  3. l’accompagnement des personnes jeunes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés ;
  4. le bien-être et la qualité de vie des personnes âgées dépendantes vivant en établissement ;
  5. les organisations territoriales pour le maintien à domicile de personnes très dépendante.

Les projets financés devront donner lieu à une revue documentaire et à l’organisation de missions d’observation dans différents pays européens. A la fin du projet, un rapport d’observation et de recommandations devra restituer le travail effectué et présenter les enseignements que les participants en tirent pour leur propre pratique professionnelle, le fonctionnement et l’organisation de leur structure. Les rapports devront également présenter des pistes d’amélioration des pratiques d’accompagnement en France. En juin 2018, un séminaire de restitution valorisera les projets financés et permettra de capitaliser sur leurs résultats.

Dans la mesure où il s’agit de projets d’observation, chaque proposition devra constituer un groupe de mission associant a minima des professionnels du secteur médico-social et des chercheurs académiques, et si possible, des financeurs territoriaux (agence régionale de santé, conseils départementaux) et des représentants d’usagers ou de familles.

Le montant de la subvention accordée est limité à un maximum de 35 000 euros.

Les dossiers doivent être déposés entre le 1er et le 9 juin 2017, pour une réponse en novembre 2017 et un projet qui devra ensuite durer 6 mois maximum.

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte