Pour un budget européen au service de la solidarité

À l’occasion de la consultation de la Commission Européenne sur la prochaine programmation budgétaire pluriannuelle de l’Union Européenne (UE), les associations françaises membres de la FEANTSAFEANTSAFédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri ainsi que le Collectif des Associations Unies (CAUCAUCollectif des Associations Unies) souhaitent prendre part au débat entourant l’avenir de la politique de cohésion.

Cette politique est en effet la seule qui donne aujourd’hui corps à une Europe sociale encore trop absente de la vie des européen.ne.s, alors qu’elle est plus que jamais nécessaire, à l’heure d’un euroscepticisme grandissant dans tous les Etats membres de l’Union européenne. Les leviers d’action de la politique de cohésion doivent être utilisés efficacement : dans la mesure où la politique de cohésion se construit et se met en œuvre à différentes échelles, ce positionnement s’adresse donc tant aux institutions européennes et représentant.e.s européen.ne.s, qu’aux pouvoirs publics français, qui sont à la fois partie prenante des négociations budgétaires, et responsables de la mise en œuvre de la politique de cohésion en France.

La prochaine programmation budgétaire de l’Union européenne doit être l’occasion d’amplifier la lutte contre la grande pauvreté, aujourd’hui croissante sur le continent. Le rapport européen sur le mal-logement de la Fondation Abbé Pierre et de la FEANTSAFEANTSAFédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri de 2017 met en exergue la tendance très inquiétante à l’augmentation du sans-abrisme dans tous les pays européens, à l’exception de la Finlande – pays qui a mis en œuvre une politique de long terme visant à mettre un terme au sans-abrisme. Cette tendance est d’autant plus alarmante que les dirigeant.e.s politiques européen.ne.s semblent se réjouir de la « reprise économique » sur le continent, alors même qu’elle laisse de plus en plus de personnes de côté.
Les choix qui seront arbitrés lors de l’élaboration du prochain budget de l’Europe seront donc le reflet de ce que nous attendons de l’Europe.
Sensibles à ce contexte, les associations françaises de la FEANTSAFEANTSAFédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri et du Collectif des Associations Unies présentent leurs demandes dans le présent document :

  • La préservation des financements dédiés à l’inclusion sociale dans la prochaine programmation budgétaire pluriannuelle
  • Une programmation plus efficace en matière d’inclusion sociale, aux échelles européenne et française, qui permette de cibler davantage les personnes en situation d’exclusion, notamment sans-abri et mal-logées
  • Une programmation française qui permette, par le biais d’un programme opérationnel dédié à l’inclusion sociale, de financer une politique de long terme visant à mettre un terme au sans-abrisme par le développement du Logement d’abord
  • Une meilleure lisibilité et stabilité des fonds structurels en France et en Europe, indispensable à leur utilisation par les associations porteuses de projet.
Lire l'intégralité de la contribution à la consultation de la Commission Européenne
sur le prochain cadre budgétaire pluriannuel

 

 

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte