Appel à propositions pour l’accès au logement des personnes sans domicile

Le SIAOSIAOServices Intégrés d'Accueil et d'Orientation 92 et la Fédération des entreprises sociales pour l’habitat lancent un appel à propositions pour l’accès au logement des personnes sans domicile.

 À l’occasion d’un colloque sur l’accès au logement des personnes sans domicile le 5 octobre dernier, le SIAOSIAOServices Intégrés d'Accueil et d'Orientation 92 et la Fédération des ESH ont lancé un appel à propositions national pour faire émerger des projets innovants favorisant l’insertion sociale durable des personnes sans-abri ou hébergées.

Les propositions sont attendues pour le 31 mars 2018 au plus tard.

Ouverte aux « équipes projets » composées a minima d’un bailleur social, d’une collectivité territoriale, de la DDCSDDCSDirection Départementale de La Cohésion Sociale, d’une association, du conseil régional des personnes accueillies et accompagnées et d’une association de locataires, la démarche viendra récompenser les opérations conjuguant accès au logement à bas niveau de quittance en production neuve ou acquisition-amélioration et accompagnement adapté aux besoins des ménages (social, médico-social, sanitaire, socioprofessionnel, parental, etc.). Elles devront répondre aux besoins sociaux identifiés dans les documents de planification locale (PDALHPD et PLH notamment), miser sur la diversité de l’offre (PLAI, PLAI adapté, bail glissant, résidences sociales, etc.), exploiter si possible le foncier intercalaire disponible entre deux programmes immobiliers et être correctement insérées dans le tissu urbain. Si l’ensemble des publics sans domicile peut être concerné par les projets des candidats, l’appel à propositions met particulièrement l’accent sur les familles avec enfants (notamment en région Île-de-France où l’objectif est de poursuivre l’effort de réduction du recours à l’hôtel) et plus généralement les ménages à faibles ressources (appartenant au premier quartile des demandeurs de logements locatifs sociaux, pour lesquels les bailleurs sociaux ont des obligations de relogement renforcées depuis la loi Égalité et Citoyenneté). Enfin, les candidats devront expliciter les impacts attendus sur les pratiques professionnelles et les organisations des structures membres des équipes projets (nouvelles méthodes d’intervention sociale et de gestion locative par exemple).

Les projets retenus seront financés par les aides de droit commun en matière de production et d’accompagnement, et pourront bénéficier d’un soutien du Fonds d’innovation sociale de la Fédération des ESH. Pour mémoire, il s’agit d’un outil ayant largement cofinancé les différentes vagues de l’appel à projets « 10 000 HLM accompagnés » porté par l’État et l’Union sociale pour l’habitat, dont l’appel à propositions du SIAOSIAOServices Intégrés d'Accueil et d'Orientation 92 et de la Fédération des ESH est philosophiquement très proche.

La Fédération des acteurs de la solidarité invite ses adhérents à se rapprocher de leurs partenaires locaux pour présenter des projets communs dans le cadre de cet appel à propositions. Elle demande par ailleurs au ministère de la Cohésion des territoires de relancer et d’industrialiser le programme « 10 000 HLMHLMHabitation à loyer modéré accompagnés » et de démontrer ainsi que le « Logement d’abord » est une véritable priorité gouvernementale.

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte