La FNARS demande la suspension de la contractualisation

120615_01Alors que les premiers dialogues de gestion semblent ne pas aller dans le sens du cadre posé par la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, le conseil des régions qui s’est réuni le 6 juin a défini collectivement les conditions de poursuite des travaux autour de la refondation, du dialogue de gestion et de la contractualisation et les modalités d’actions du réseau.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Des modèles différents du logement d'abord en Europe

L’observatoire européen sur le sans abrisme en collaboration avec la DIHALDIHALDélégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Délégation Inter-ministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement) et la FEANTSA (Fédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans Abris) ont publié un rapport qui fait un point sur la question du logement d'abord, tel qu'il a pu être mis en oeuvre dans différents pays européens et outre atlantique.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Un enjeu passionnant, un défi exigeant

Par Nicole Maestracci, présidente de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité
Pendant la campagne électorale, le président élu a beaucoup consulté, beaucoup rencontré et s’est engagé sur un grand nombre de questions qui touchent directement aux publics en difficulté et au travail des associations qui les accueillent.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Rencontre avec la ministre de l'Egalité des territoires et du logement

duflotLundi 22 mai, Cécile Duflot a rencontré des représentants de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité au ministère de l’Égalité des territoires et du logement, témoignant ainsi de sa sensibilité aux problèmes rencontrés par les personnes en situation de précarité ou d’exclusion.

Les échanges avec la ministre ont permis d’aborder premières décisions d’urgence, stratégie et orientations pour l’avenir. Comme de nombreux media s’en sont déjà fait l’écho, la ministre s’est engagée à mettre fin à la gestion de l’hébergement hivernal « au thermomètre », dénoncée depuis des années par la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité. Ce sont désormais les besoins, et non plus les températures, qui seront pris en considération pour la gestion des dispositifs d’hébergement. Mme Duflot a ainsi demandé une estimation du nombre de places à laisser ouvertes à la fin de la période hivernale afin que personne ne soit laissé sans solution.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte