La prestation de suivi dans l’emploi prolongée et améliorée

Prévue par le plan chômage de longue durée pour financer l’accompagnement dans l’emploi de 8 000 personnes, notamment issues de l’insertion par l’activité économique, la prestation de suivi dans l’emploi est prolongée pour toute l’année 2017. Ses conditions d’éligibilité sont également assouplies.

Suite à la mobilisation de la Fédération des acteurs de la solidarité et de ses partenaires du collectif Alerte, le gouvernement avait lancé en février 2015 le plan « nouvelles solutions face au chômage de longue durée ». Ce plan prévoyait notamment le financement, pour Pôle emploi et les structures de l’insertion par l’activité économique, de mesures d’accompagnement dans l’emploi ; il entendait ainsi favoriser l’intégration en entreprise de personnes venant de l’insertion, en leur proposant, à elles comme à leur employeur, un accompagnement à la prise de poste.

Hélas, les conditions de mise en œuvre de ce principe positif décidées par le gouvernement en 2015 se sont avérées trop rigides et irréalistes pour que la prestation puisse réellement fonctionner. Principal problème ? Les structures d’insertion et Pôle emploi ne pouvaient prétendre à la prime que pour des recrutements en contrats de droit commun de 6 mois minimum de personnes qu’elles accompagnaient jusqu’à alors. Une exigence impossible à satisfaire alors qu’une large majorité des nouveaux contrats conclus chaque année se fait en CDD et que la moyenne de ces CDD est aujourd’hui de 15 jours… Conséquence : à peine quelques centaines de prestations ont été signées jusqu’à présent, loin des 8 000 mesures prévues et financées par les partenaires sociaux. Et surtout, loin des besoins.

La demande répétée de la Fédération des acteurs de la solidarité de suppression de cette condition a été entendue.

Dans une instruction parue le 22 décembre 2016, la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle rend en effet éligible à la prestation de suivi dans l’emploi toute embauche en contrat de droit commun, quelle qu’en soit la durée, d’une personne venant de l’insertion. La prestation est également prolongée sur toute l’année 2017.

Les structures de l’IAE peuvent donc solliciter dès maintenant Pôle emploi pour mettre en place cette prestation. Elles seront financées à hauteur de 350€ par accompagnement, plus un bonus de 150€ en cas de maintien dans l’emploi de la personne au bout de trois mois (via un renouvellement de son contrat si celui-ci était initialement inférieur à trois mois). L’accompagnement en lui-même dure trois mois, à compter de la date de déclenchement de la prestation et, au plus tard, de la prise de poste.

Pour savoir comment mobiliser cette prestation, retrouvez l’instruction et ses annexes :

Télécharger l'instruction...

Télécharger l'annexe 1 - Cahier des charges de la prestation de suivi dans l'emploi...

Télécharger l'annexe 2 - Processus operationnel...

Télécharger l'annexe 3 - Lettre d'engagement...

Télécharger l'annexe 4 - Livret d'accompagnement...

Télécharger l'annexe 5 - Flyer de présentation...

 

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte