En attendant les Etats généraux du travail social

Le Premier ministre lors de son discours du 24 janvier 2013 a rappelé l’importance des Etats généraux du travail social qui « permettront de réfléchir collectivement au sens et aux modalités d’exercice de leur métier par les professionnels de l’action sociale et médico-sociale ».

 Le réseau FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité a de fortes attentes vis-à-vis de ces Etats généraux dont l’organisation est prévue pour la fin de l’année 2014.

Par sa participation aux travaux des COPIL au niveau national et en régions, la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité souhaite s'assurer que la démarche ascendante et participative annoncée dans la feuille de route sera effective, pour que l’ensemble des personnes concernées par les questions liées à l’intervention sociale soient associées à cette réflexion. La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité fera en sorte que les personnes accompagnées puissent intégrer dès le début de l’année 2014 ce groupe de pilotage national.

Les propositions et recommandations élaborées lors des journées du travail social de Valence retravaillées et mises en forme par le groupe d’appui national « travail social » mis en place en ce début d’année, vont être portées par les FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité régionales lors des assises interrégionales organisées lors du premier semestre 2014. Une « plateforme » reprenant l’ensemble de nos propositions sera élaborée et présentée pour alimenter les Etats généraux de novembre 2014.

Cette démarche doit se poursuivre au-delà des Etats généraux, la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité souhaite en faire un axe fort à l’intention de son réseau et des politiques publiques. Pour concrétiser cet engagement, un nouveau groupe d’appui national sur la thématique « travail social » a été mis en place en ce début d’année 2014.

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte