• Accueil
  • Champs d'action
  • Travail social
  • Le plan d’action en faveur du travail social et du développement social enfin dévoilé

Le plan d’action en faveur du travail social et du développement social enfin dévoilé

Aboutissement de plus de deux ans de la démarche Etats généraux du travail social, « le plan d’action en faveur du travail social et du développement social » a été présenté en Conseil des ministres le 21 octobre 2015.

Présenté par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, ce  plan se décline en 26 mesures organisées en  quatre axes :

  • faire participer les personnes et mieux les accompagner ;
  • promouvoir le développement social pour simplifier les politiques publiques et les organisations ;
  • valoriser le travail social et moderniser l’appareil de formation ;
  • rénover la gouvernance du travail social.

Ce plan d’action est, pour la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, de nature à contribuer à l’évolution effective des missions et des pratiques du travail social. Un certain nombre de préconisations élaborées dans la plateforme de propositions construite à l’issue des Journées du travail social que la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité avait organisées à Valence en novembre 2013 ont été reprises dans les mesures proposées. Toutefois, la fédération regrette que sa présentation n’ait pas fait l’objet d’un événement national – plusieurs fois annoncé et reporté – aboutissement nécessaire à une démarche de consultation. Un tel temps fort aurait contribué à donner de la visibilité à une démarche restée trop confidentielle mais aussi à encourager les acteurs concernés à s’impliquer dans de nécessaires réformes. Autre regret, que les travailleurs sociaux ne soient pas associés directement à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques ainsi que sur les questions de gouvernance.

Des avancées

  • La participation des personnes accompagnées fait l’objet d’un axe spécifique du plan.
  • Une reconnaissance du développement social comme une pratique de l’intervention sociale.
  • Une évolution des formations des travailleurs sociaux en lien avec les formations universitaires, permettant un parcours professionnel plus fluide et les mobilités européennes.
  • La reconnaissance de l’intervention sociale comme champ de recherche.

Des points de vigilance

  • Ne pas enfermer le processus de participation des personnes  dans les dispositifs des politiques publiques : hébergement/logement, politique de la ville, emploi…et leurs modalités de financements associés.
  • Veiller à la mise en place d’expérimentations : cela est notamment nécessaire pour qu’un premier accueil social, inconditionnel et de proximité puisse être organisé effectivement sur les territoires en coordonnant une diversité d’acteurs actuellement ancrés dans des logiques de dispositifs et d’institutions, qu’il faut faire évoluer.
  • Doter ce plan de moyens d’ingénierie en termes de compétences et de moyens financiers, en particulier sur les territoires. C’est une condition indispensable pour accompagner au changement les différents acteurs concernés.

Sur le modèle mis en place pour le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, le suivi et l’évaluation du plan d’action en faveur du travail social et du développement social seront assurés par M. François Soulage, président du collectif Alerte, assisté de l’Inspection générale des Affaires sociales. 

La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité prendra contact très rapidement avec M. Soulage afin que d’être associée aux différentes modalités mises en œuvre pour le suivi et l’évaluation du plan tant au niveau régional que national.

Télécharger le plan d’action...

Télécharger les 26 mesures...

Télécharger la bande dessinée "La vraie histoire des Etats généraux du travail social"...

Télécharger le discours de Ségolène Neuville à Nancy...

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte