Le Collectif des associations unies dénonce le manque d’ambition de la loi de mobilisation pour le logement et le caractère régressif de certaines de ses dispositions

Alors que la crise du logement qui sévit dans notre pays est sans précédent, le Collectif des associations unies dénonce le manque de volonté politique du gouvernement. Il déplore le décalage entre l'étendue des dégâts sociaux que provoque cette crise et l'absence de réponses à la hauteur des enjeux posés. Il rappelle qu'à peine 10% des 100 mesures jugées prioritaires par les associations unies ont été appliquées.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte