Appels au 115 : 37% des demandes restent sans attribution d'hébergement

logo 115Au début de la période hivernale, qui voit chaque année des structures temporaires ouvrir leurs portes pour quelques mois, l'Observatoire national du 115 a réalisé une enquête sur les réponses apportées aux personnes sans abri. Ce jour là, le 2 novembre dernier, qui n'était pas un jour exceptionnel de grand froid, 37 % des demandes sont restées sans attribution d'hébergement.

Lire la suite

Mobilisation à Rouen contre la baisse des budgets sociaux

Conseil general de Seine MaritimeLa FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, l'URIOPSS et ALERTE de Seine-Maritime appellent à une manifestation à Rouen mardi 15 décembre, devant les locaux du Conseil général, pour demander un moratoire sur le budget de la lutte contre les exclusions. Le Conseil général de Seine-Maritime, qui votera son budget 2010 les 15 et 16 décembre prochain, a décidé de réduire l'enveloppe de l'insertion sociale et professionnelle de 36%, soit 5,77 millions d'euros de moins.

Lire la suite

En 2007, la pauvreté s'est aggravée

En 2007, le Président de la République s'est engagé à réduire d'un tiers la pauvreté en 5 ans. Nous en avions pris acte. A l'occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, samedi 17 octobre, le gouvernement présentera son premier rapport de suivi de ses objectifs.

Ce premier rapport dresse un état des lieux de la pauvreté avant la crise économique et sociale. Il fait un constat sans appel : en 2007, la pauvreté a progressé en France, poursuivant la tendance engagée depuis 2003.

Lire la suite

Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires

jeunes2.jpgLe plan présenté mardi 29 septembre par le Président de la République comporte des mesures qui vont améliorer la situation de certains jeunes. Cependant, ce n'est toujours pas la politique globale de la jeunesse que nous avons défendue tout au long des travaux de la Commission Jeunes, pour permettre l'accès à l'autonomie de tous les jeunes.

Lire la suite

Connectez-vous à votre compte