Plan de relance pensions de Famille

Dans le cadre du plan quinquennal « Logement d’abord », un plan de relance national des places en Pensions de Famille et Résidences accueil a été lancé avec un objectif de 7500 créations en France pour les 5 prochaines années (dont 2500 en résidence accueil).

L’appel à projet pour le département du Nord a été publié pour la période 2018-2021 dont la date de clôture est fixée au 14 Mars 2018.

Afin de vous aider à élaborer au mieux votre candidature, voici quelques éléments d’analyse et conseils concernant les points évoqués dans le cahier des charges :

  • II. Pour la création de résidences accueil, il est indispensable de nouer au préalable un partenariat fort en conventionnant avec un service d’accompagnement à domicile (accompagnement social, SAVS ou SAMSAH) et avec un service de psychiatrie conformément à la note d’information relative à la mise en place des résidences accueil
  • III. N’hésitez pas à mettre en avant l’offre de transport donc bénéficie le territoire où sera implantée la structure. L’accès à la mobilité des résidents est un point important à ne pas négliger
  • IV. 1. Appuyez-vous sur les objectifs des PLH (plan local d’habitat) de votre territoire et sur les travaux des CIL (conférence intercommunale du logement) de votre arrondissement afin de mettre en exergue les besoins du territoire et les volontés politiques locales
  • IV. 2. Pour rappel, voici les publics prioritaires du plan (PDALHPD) visés par l’appel à projet :
    • les personnes dépourvues de logement ou en habitat précaire
    • les personnes hébergées chez un tiers
    • les personnes hébergées dans le cadre d’un dispositif institutionnel
    • les personnes logées dans une structure de logement adapté
    • les personnes menacées d’expulsion locative dans le parc privé
    • les personnes locataires d’un logement du parc privé dont le coût est manifestement inadapté à leurs ressources
    • les personnes locataires en sur occupation extrême dans le parc privé
    • les personnes logées dans un logement déclaré insalubre par arrêté préfectoral, ou un local impropre à l’habitation
    • les personnes victimes de violences familiales
    • les personnes sortant de prison
  • IV. 4. Concernant le référent social, il doit être extérieur à la Pension de famille. Il est donc important de penser dès l’élaboration du projet la constitution des partenariats.
  • IV. 5.2 : Il est important de réfléchir à l’avance le mode de représentation souhaité des résidents au sein de la Pension de famille, le mode d’élection et les espaces d’échanges.
  • IV. 5.3 : Il s’agit éventuellement de mettre en place une instance de type comité de pilotage réunissant les partenaires autour du projet.

Voilà pour ces quelques points d’analyse. L'équipe de la Fédération des Hauts-de-France se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

pdfTélécharger l'Appel à projet

docTélécharger le dossier de candidature

pdfTélécharger le calendrier Prévisionnel de l'appel à projet

pdfTélécharger le cahier des charges

ImprimerE-mail

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité
Hauts-de-France (siège social)

Les courriers postaux sont à envoyer au siège

199 - 201 rue Colbert
Centre Vauban - Bâtiment Lille - 2ème étage
59000 LILLE
☎ 03 20 06 15 06
☏ fax 03 20 08 63 34

www.facebook.com/fnarsnpdc

Etablissement à Amiens

GRIEP / ESSpace Amiens
Parc de Beauvillé / 21 rue François Genin
80000 AMIENS

AGENDA

Tous les événements

Connectez-vous à votre compte