Campagne "Ma santé est un droit" - Tout le monde devrait pouvoir bénéficier d'une couverture maladie

       
Lien image vers affiche TOUT LE MONDE
DEVRAIT POUVOIR BÉNÉFICIER
D’UNE COUVERTURE MALADIE
#masantéestundroit Image logo Facebook   Image logo Twitter  
 
 

Alors que la stratégie nationale de santé et que les budgets santé 2018 sont en cours d’élaboration, la Fédération lance sa campagne « Ma santé est un droit ». Avec une newsletter thématique par semaine pendant un mois, la campagne reprendra les messages forts du plaidoyer santé de la Fédération et sera l’occasion de présenter ses outils à destination des personnes :

  • un observatoire santé pour que les personnes précaires signalent les refus de soins
  • une affiche, à apposer dans l’ensemble des associations accueillant du public, pour informer les personnes de l’existence de l’observatoire et des recours existants en matière de refus de soins des professionnels de santé.

La Fédération a plus que jamais besoin de vos remontées d’informations avant jeudi 30 novembre afin de défendre au mieux l’accès à la prévention et à la santé des personnes les plus précaires.

Lire la suite

Newsletter du 6 octobre

Lire la suite

Newsletter du 21 septembre

Lire la suite

Newsletter du 11 juillet

Pour une loi d’orientation de lutte contre l’exclusion

Le Premier ministre a prononcé son discours de politique générale le 4 juillet 2017. La Fédération des acteurs de la solidarité observe une déconnexion préoccupante entre ce discours et la réalité sociale du pays, ce qu'elle a d'ailleurs exprimé dans un communiqué de presse.

Lire la suite

Newsletter du 13 juin

Réussir le plan quinquennal
« Logement d’abord »

Le 6 juin dernier, Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, en charge de la politique du logement, a réuni des organisations du Collectif des associations unies pour annoncer un « Plan quinquennal Logement d’abord».
Lors de son Congrès, la Fédération avait appelé à l’adoption d’un plan de mobilisation nationale pour l’accès direct au logement des personnes sans domicile et mal-logées. Elle accueille donc favorablement l’engagement ministériel, se mobilisera pour alimenter la feuille de route gouvernementale et participera activement à sa déclinaison territoriale en veillant à ce que des conditions de réussite essentielles soient respectées.

Lire la suite

Connectez-vous à votre compte