• Accueil
  • Participation des personnes accueillies
  • Actualités
  • Appel à candidatures pour la désignation des 8 membres du 8e collège du CNLE

Appel à candidatures pour la désignation des 8 membres du 8e collège du CNLE

Le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale a conduit l’évaluation de l’expérimentation du  8e collège des personnes en situation de pauvreté. Cette évaluation a été menée  par le cabinet Amnyos Consultants.

Les conclusions de cette expérimentation ont conduit à l’institutionnalisation du 8e collège, par la publication du décret du 17 décembre 2013.

Le CNLE s’engage à présent dans une démarche pérenne en appuyant et sécurisant les membresde ce 8e collège dans l’exercice de leur mandat, tout en faisant évoluer les conditions de leur accompagnement méthodologique et logistique.

La composition du 8e collège

Le 8e collège sera composé de huit membres titulaires, nommés par le Premier ministre, pour trois ans, sur proposition d’associations qui agissent dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

L’arrêté du 27 janvier fixe les conditions dans lesquelles quatre associations ou fédérations qui agissent dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale seront retenues pour accompagner, dans l’exercice de leur mandat, les deux personnes en situation de pauvreté ou de précarité dont elles proposent la candidature au CNLE.

L’appel à candidatures

L’appel à candidatures est ouvert aux associations ou fédérations relevant de la loi de 1901.

L’association ou la fédération candidate doit remplir les trois critères de recevabilité suivants :

  • avoir dans son objet la lutte contre la pauvreté et/ou l’accompagnement de personnes en situation de précarité et/ou la représentation collective de personnes en situation de précarité (statut) ;
  • pouvoir attester d’un engagement en faveur de la participation dans le cadre de son projet associatif et d’une expérience dans  l’accompagnement de personnes en situation de précarité vers une pratique de participation citoyenne ; 
  • pouvoir attester de l’existence en son sein d’un collectif de personnes en situation de précarité, engagé activement dans une démarche de participation citoyenne, au niveau local ou national.

Les principaux engagements des structures ressources :

  • informer les membres du  collectif de personnes en situation de précarité, sur les missions du CNLE et son fonctionnement ; 
  • informer les membres, dont ils ont proposé la candidature au 8e collège, sur leurs droits en tant que membres du 8e  collège ; 
  • nommer une « personne ressource »au sein de l’association,  garante de l’accompagnement logistique et méthodologique des membres du 8e collège ; 
  • prendre en charge l’organisation matérielle de la participation des deux membres désignés au CNLE (transports, repas, hébergement…), financée par une subvention maximale de 17 000 € par an ; 
  • mettre à disposition des membres désignés, les ressources, en libre accès et à titre gracieux, nécessaires à l’exercice du mandat, (internet, photocopies, téléphonie mobile…) ; 
  • réaliser un compte-rendu d’activité et un bilan financier.

 Les principaux engagements des personnes en situation de pauvreté :

Pour la mandature 2014-2016, il est demandé aux associations ou fédérations qui postulent de proposer au moins deux et au maximum quatre personnes désireuses de s’investir dans les travaux du CNLE au sein de son 8e collège.

Les membres proposés doivent être âgés d’au moins 18 ans, être issus d’un groupe de personnes en situation de pauvreté ou précarité, engagées dans une démarche de participation citoyenne (« groupe d’appui »). Ce groupe devra être animé par l’association ou la fédération « structure ressource ».

Les personnes ne sont pas les porte-parole de l’association ressource.

Les membres du 8e collège participent aux travaux du conseil ce qui suppose une aptitude à prendre la parole en public, à préparer les séances plénières, à transmettre des contributions orales ou écrites aux avis du CNLE ou réagir à des propositions de textes, à utiliser les nouvelles technologies. (La personne ressource de l’association support et l’administration sont chargés d’accompagner les personnes tout au long de  leur mandat.)

Ils rendent compte de leurs travaux à leur groupe d’appui local.

La date limite de dépôt des candidatures auprès du Secrétariat général du CNLE est fixée au 11 mars à minuit.

Le contenu du dossier de candidature est précisé dans l’arrêté du 24 janvier 2014 : http://www.cnle.gouv.fr/IMG/pdf/Arrete_appel_cand_8e_college_joe_20140204_0029_000751493.pdf

La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité peut, si vous le souhaitez,  vous accompagner dans le dépôt de votre candidature.

Voir l’appel à candidatures sur le site du CNLE...

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte