Communiqué de presse : les centres d'hébergement et de réinsertion sociale en Pays de la Loire

La Fédération Pays de la Loire vous invite à lire son communiqué de presse, qui met en lumière l'accompagnement proposé en centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRSCHRSCentre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale). Pour découvrir plusieurs actiosn innovantes pour l'hébergement et le logement de personnes en situation de précarité, cliquez sur le lien : FédérationSolidarité_CP_INNOVATION_CHRSCHRSCentre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale.pdf

ImprimerE-mail

Focus sur le dispositif Ac.Sé - protection des victimes de la traite

acseLe dispositif  Ac.sé est un réseau national d’associations mobilisées pour permettre la mise à l’abri et la protection des personnes victimes de la traite des êtres humains en France. Ce dispositif est géré et coordonné depuis 2001 par l’association ALC, à Nice, qui est membre de la Fédération des acteurs de la solidarité. Le dispositif a pour mission :

  • d’accueillir et protéger les victimes de la traite des êtres humains , en danger localement et nécessitant un éloignement géographique
  • de gérer un pôle ressources pour les professionnels sur les questions liées à la traite des êtres humains.

Le Dispositif National Ac.Sé fonctionne comme un centre d’orientation. Tout professionnel, partenaire ou non, en contact avec une personne victime de traite en danger localement, peut orienter la personne vers la coordination du Dispositif. La coordination évalue la situation personnelle, familiale, psycho-sociale, juridique et administrative de la personne et recherche une place disponible et adaptée à la situation de la personne parmi les lieux d’accueil partenaires du Dispositif. Lorsqu’un hébergement est disponible, le service orienteur est mis en relation avec le lieu d’accueil et ils définissent ensemble les modalités concrètes de l’accueil. En moyenne, une à deux personnes par semaine sont prises en charge dans le cadre du Dispositif National Ac.Sé.

Près de 70 partenaires sont aujourd’hui membres de ce réseau. Il s’agit essentiellement de centres d’hébergement généralistes et d’associations spécialisées. C’est malheureusement trop peu pour pouvoir répondre au grand nombre de demandes existantes. Pour continuer à assurer ses missions, le dispositif Ac.Sé recherche de nouveaux partenaires sur tous les territoires.

La coordination prend en charge les frais de déplacement pour la personne victime et pour l’accompagnateur. Elle verse également une aide financière (versée une seule fois) de 350€ à chaque personne prise en charge dans le cadre du Dispositif National Ac.Sé.

Être partenaire du Dispositif National d’Ac.Sé implique :

  • d’accueillir au moins une personne victime de la traite par an arrivant d'un autre département et orientée par le biais de la coordination du Dispositif,
  • de compter sur l’assistance et les conseils de la Coordination du Dispositif dans l’accompagnement et la prise en charge des personnes victimes de la traite,
  • de s’ouvrir à un partenariat national et échanger avec d’autres professionnels,
  • de bénéficier d’une formation continue sur le thème de la prise en charge des personnes victimes de la traite,
  • de participer à deux séminaires thématiques par an organisés à Paris et pris en charge financièrement par la coordination et destinés à l’ensemble des partenaires,
  • être associé à des projets européens.

Le partenariat se base sur la libre adhésion, il est formalisé par une charte qui définit les modalités pratiques et les principes du fonctionnement du réseau.

Le Dispositif National Ac.Sé est la seule mesure de protection pour répondre aux demandes de mise à l’abri des personnes qui ont décidé de déposer plainte contre leurs trafiquants ou de se soustraire à l’emprise des réseaux criminels qui les ont exploitées. Il est essentiel que ces personnes puissent être protégées et se voir offrir des perspectives d’avenir dans un cadre sécurisant.

Aussi, si vous êtes intéressés pour rejoindre ce réseau ou souhaitez en savoir davantage sur ce qu’ impliquerait votre participation, vous pouvez contacter les personnes suivantes :

La coordination du Dispositif Ac.Sé/Association ALC :
Patrick HAUVUY, Directeur Pôle PHI/association ALC
Federica MARENGO, coordinatrice du Dispositif Ac.Sé/Association ALC
tél. : 04 92 15 10 51 ; email:


La chargée de mission de la Fédération des acteurs de la solidarité sur les questions de prostitution :

 


Pour en savoir plus sur la traite des êtres humains et le dispositif, n’hésitez pas à vous rendre sur le site : http://www.acse-alc.org/fr/ 

ImprimerE-mail

Journée d’échange régionale Accueil, Hébergement, Insertion par la DRDJSCS Pays de la Loire

La DRDJSCS Pays de la Loire, avec l’appui des directions départementales, organise une journée d’échange

le 14 juin 2017 à Nantes

afin de présenter les orientations stratégiques retenues pour le secteur AHIAHIAccueil, d’hébergement et d’insertion dans la région.

Cette journée sera également l’occasion de restituer les enquêtes menées dans le secteur afin de partager avec les organismes gestionnaires AHIAHIAccueil, d’hébergement et d’insertion et directions départementales l’exploitation et l’analyse des données recueillies. Un programme riche en échanges et débats avec l’ensemble des services déconcentrés de l’Etat et organismes gestionnaires présents

Tous les organismes gestionnaires du secteur AHIAHIAccueil, d’hébergement et d’insertion des Pays de la Loire sont donc invités à cette rencontre. Pour vous inscrire :

ImprimerE-mail

Lettre des acteurs des Etats Généraux du logement aux candidats aux législatives en Pays de la Loire

Les Etats Généraux du Logement en Pays de la Loire sont une démarche partenariale portée depuis 2010 par l’Union Sociale pour l’Habitat, la Fédération des promoteurs immobiliers, SOLIHA, l’Union Régionale Habitat Jeunes, la Fédération des acteurs de la solidarité (ex FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité), la Fédération Française du Bâtiment et la CAPEB. C’est un lieu de débat avec les décideurs locaux sur des thématiques d’actualité qui touchent au logement des ligériens.

La dernière rencontre, qui a eu lieu à Nantes en décembre 2016, a consacré le rôle essentiel du logement dans l’aménagement et la dynamique des territoires.

A quelques jours des élections législatives, les acteurs des « Etats Généraux du Logement en Pays de la Loire », souhaitent interpeller les candidats aux législatives sur la question du logement, sujet indispensable à aborder dans la campagne.

La lettre des partenaires des Etats Généraux adressée aux 402 candidats présente la vision partagée des enjeux d’une politique publique du logement qui soit pérenne et véritablement au service de tous les territoires.

Cette démarche doit permettre également aux candidats  de préciser leurs positions sur la politique du logement et son rôle dans l'économie, le développement local et l'insertion sociale des ménages. 

ImprimerE-mail

  • 1
  • 2

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité Pays de la Loire

85 bd Germaine Tillion
49 100 Angers
☎ 02 41 20 45 16
[email protected]

Consulter le catalogue formations conseil 2019  

Pour les demandes relatives aux formations, prestations de conseil et d'expertise, écrire à l'adresse: [email protected]

Connectez-vous à votre compte