Vers un accès facilité des salariés en insertion à la formation ? Le PIC IAE en Pays de la Loire

Le PIC IAEIAEInsertion par l'Activité Économique est un accord négocié et signé entre l’Etat, Pôle Emploi, les réseaux de l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique et les OPCA. Cela représente 180 millions d’euros sur 5 ans qui viennent compléter les financements existants déjà mobilisés par les structures d'insertion. Il ne doit pas s’y substituer mais servir à les compléter.

OBJECTIF : faciliter l’accès à la formation pour les salariés en parcours en SIAE. 

  1. Soutenir les actions de formation avec une prise en charge du PIC IAEIAEInsertion par l'Activité Économique à hauteur de 50% maximum sur :
    - les frais pédagogiques et les frais annexes
    - la rémunération des salariés en insertion :
    o à hauteur de 50% maximum pour les AI, EI et ETTI
    o à hauteur de 10% maximum pour les ACIACIAtelier chantier d'insertion
  2. Soutenir l’ingénierie des projets de formation ou de leur évaluation pour une prise en charge à hauteur de 80% maximum – ce volet concerna sans doute principalement les OPCA.

L’animation régionale du PIC IAEIAEInsertion par l'Activité Économique est confiée à la DIRECCTE. Le comité de pilotage régional est composé de la DIRECCTE, de Pôle Emploi, des tête de réseaux de l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique, des 7 OPCA signataires du PIC IAEIAEInsertion par l'Activité Économique national, et du Conseil Régional. Le 1er copil s’est tenu le 28 juin dernier à Nantes. OBJECTIF : décider de l’affectation des fonds pour 2018

Il a été décidé par le comité de pilotage régional une feuille de route pour 2018 :

  1. En matière de formations, seront en particulier priorisées :
    • les formations répondant aux besoins en compétences des entreprises du territoire afin de permettre un retour à l’emploi rapide
    • les formations certifiantes
    • les formations professionnalisantes et transférables
    • les formations de Français Langue Etrangère à visée d’insertion professionnelle.
  2. Informer rapidement les structures de l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique du contenu et des possibilités de financement
  3. Construire, dès l’automne 2018, la feuille de route 2019
    a. déterminer la méthode de recensement des besoins (personnes en insertion, structures, territoires)
    b. définir les priorités 2019
    c. organiser l’articulation avec les financements existants (droit commun)

La volonté du comité de pilotage régional est d’opter pour une approche pragmatique en 2018 afin que l’ensemble des formations soit éligible au financement du PIC.Tous les voyants sont au vert pour que vous fassiez remonter vos demandes de formation à votre OPCA pour bénéficier des fonds du PIC IAEIAEInsertion par l'Activité Économique. Pour rappel, l’attribution de ces fonds est rétroactive au 1er janvier (pour les demandes n’ayant pas fait l’objet d’une demande d’aide financière mais aussi pour celles ayant obtenu un refus). L’enveloppe pour 2018 est conséquente, ne vous censurez pas ! L’OPCA reste votre interlocuteur : il est chargé de l’ingénierie financière pour optimiser la distribution des fonds du PIC IAEIAEInsertion par l'Activité Économique.

ImprimerE-mail

L'ASDIES fête ses 20 ans : l'âge des possibles !

Le 15 juin dernier se tenait l’assemblée générale de l’ASDIES à Segré dans le Maine-et-Loire. A cette occasion, anciens et nouveaux administrateurs se sont réunis pour faire le bilan de 20 années de vie associative. Et si les personnes qui font vivre l’association se sont renouvelées au fil des ans, l’objectif du chantier d’insertion, lui, est resté intact.

L’ASDIES cherche à faciliter la transition professionnelle de personnes en recherche d’emploi. Afin de remplir cet objectif, l’ASDIES propose des contrats de travail d’une durée maximum de deux ans sur une activité d’entretien des espaces naturels, d’aménagement espaces publics et de rénovation du petit patrimoine. Les salariés bénéficient d’un accompagnement sur-mesure pour identifier et développer leurs compétences et construire leur projet professionnel en réalisant des périodes d’immersion en entreprise.

L’ASDIES compte aujourd’hui 6 permanents, a accompagné 310 personnes depuis sa création et bénéficie d’une situation financière saine. Acteur reconnu sur le pays de l’Anjou bleu, l’ASDIES a également su nouer des partenariats solides avec les collectivités, les entreprises et les associations du territoire. Une situation qui permet à l’équipe d’envisager sereinement l’avenir et d’innover dans la réponse aux besoins des demandeurs d’emploi. Ainsi, l’ASDIES vient de lancer, grâce au soutien du Conseil Départemental, le SAS « EOP » comme Evaluation, orientation et Préparation à l’Insertion par l’Activité Economique. L’ambition de cette démarche mise en oeuvre avec plusieurs acteurs du segréen (ENVOL, AIDES et l’UFCV) est d’évaluer les compétences sociales et professionnelles des personnes en recherche d'emploi. Une initiative intéressante qui démontre le besoin de coordination pour garantir aux personnes accompagnées une orientation rapide et adaptée à leurs besoins. Une perspective prometteuse ! 

Capture

ImprimerE-mail

SEVE Emploi en Pays de la Loire : première rencontre des acteurs engagés contre le chomage de longue durée

 La première rencontre des acteurs engagés dans SEVE Emploi et des partenaires souhaitant découvrir le projet s’est tenu le 20 juin à La Roche Sur Yon.

L’occasion pour les SIAE engagées sur SEVE Emploi de se présenter  aux partenaires. Il s’agissait in fine d’identifier collectivement différentes modalités de coopération autour du projet. Quelques points à retenir :

Pour les structures engagées sur SEVE :

Logo RestoTroc A4 e1424448967914tremplin travail

Resto Troc est un chantier d’insertion basé à Angers avec une activité restauration collective / traiteur, Tremplin travail est une association intermédiaire.

Ce qui a amené la structure à candidater à SEVE : Pour Tremplin Travail, une volonté de diversifier ses clients pour être moins dépendant des bailleurs et collectivités. Le souhait également d’améliorer les sorties en emploi. Hypothèse de travailler sur une offre de service RH  commune avec le chantier.

Ce que SEVE a déjà apporté à la structure :

  • Fédère toute l’équipe sur un projet collectif
  • Renouvelle les pratiques d’interventions

LogoA 5cm

Passerelles est une association basée à la Roche sur Yon qui développe plusieurs pôles d’activités pour venir en aide aux plus précaires. Elle dispose d’un chantier d’insertion de restauration collective, L’Etape Gourmande. Elle a choisi d’associer à ce service celui de l’AISPR, dédié à l’insertion professionnelle des réfugiés, dont les salariés vont également bénéficier de SEVE, soit en tout 10 salariés.

Ce qui a amené la structure à candidater à SEVE : une volonté de structurer la place de l’accès à l’emploi dans le fonctionnement global de la structure.

Ce que SEVE a déjà apporté à la structure :

  • Un changement d’organisation et de culture
  • L’accès à l’emploi devient un axe transversal à toutes les composantes de l’association
  • Changement de discours pour permettre de rejoindre les entreprises sur un langage commun

Les partenaires présents au COPIL

Club FACE Vendée : grâce à son fonctionnement et ses actions, le Club FACE pourra faire bénéficier de son expertise du lien aux entreprises aux structures expérimentatrices (parrainage, coaching, portes ouvertes d’entreprises, PMSMP, simulations d’entretiens,…) ainsi que du réseau dont il bénéficie sur les différents territoires de l’expérimentation.

AG2R La Mondiale : participation active au soutien de l’expérimentation, notamment financière, via la caisse d’action sociale d’AG2R qui a dans ses 4 axes de travail principaux le retour à l’emploi des publics précaires et fragiles.

DIRECCTE & UD DIRECCTE : volonté de renforcer l’insertion professionnelle des publics alors même que les entreprises ne trouvent pas de main d’oeuvre. Le comité de pilotage a permis de mieux comprendre SEVE et valide donc l’engagement de la DIRECCTE dans ce projet. Il faudra voir comment il sera possible d’étendre ce dispositif à d’autres SIAE, notamment en leur donnant envie d’y participer. Il pourra également être intéressant d’améliorer les parcours entre familles de SIAE.

COORACE : appuyer l’expérimentation et faire le lien avec les autres solutions/dispositifs existants.

Conseil départemental Maine et Loire : réitère son intérêt pour la démarche car le CD a fixé comme objectif principal l’accès à l’emploi des bénéficiaires du RSARSARevenu de solidarité active.

Conseil départemental Vendée : SEVE présente un intérêt réel pour sécuriser les parcours des bénéficiaires du RSARSARevenu de solidarité active. Le conseil départemental finance déjà Passerelles (le chantier et l’AISPR). Une rencontre aura lieu prochainement pour évaluer une éventuelle participation financière.

Insertion 44 : intérêt pour la démarche, le réseau fera le lien avec ses adhérents pour les tenir informés du contenu de l’expérimentation.

Uniformation : intérêt pour la démarche également, pourquoi pas inscrire le zoom RH en fin d’expérimentation pour les SIAE. Attente des retours de l’évaluation fin 2018 pour en savoir plus.

Perspectives de coopération

Le comité de pilotage se fixe plusieurs axes de travail au cours de cette année :

  • Communiquer sur SEVE et donner envie aux SIAE de la région de s’inscrire dans la démarche en prévision de son essaimage
  • Suivre les structures expérimentatrices pour mesurer les effets de SEVE
  • Aider dans la résolution des difficultés qu’elles pourraient rencontrer dans le cadre de l’expérimentation
  • Travailler à l’organisation de la journée régionale SEVE du 24 janvier 2019

 

Cette actions est soutenue par : 

partenaires SEVE

DIRECCTElogo région PDL

ImprimerE-mail

Journée nationale Emploi : les ligériens répondent présents !

 

Le 9 juillet dernier se tenait la journée nationale EMPLOI de notre Fédération au CESE à Paris. 230 participants ont répondu présent à l'invitation de la Fédération des acteurs de la solidarité pour promouvoir des solutions pour lutter contre le chômage de longue durée. 

Après une matinée riche en éloquence grâce au Tribunal des Générations Futures, les structures ligériennes expérimentatrices de  SEVE ont présenté leurs activités dans la bonne humeur. Aux côtés de leurs homologues de Nouvelle Aquitaine, elles ont défendu une vision dynamique, ouverte et engagée de leur travail. Depuis mars 2018, ce sont en effet 5 nouveaux projets qui bénéficient d'un accompagnement SEVE afin de repenser le lien qu'elles ont avec les employeurs de leur territoire. L'objectif : augmenter en quantité et en qualité des sorties en emploi des salariés qu'elles accompagnent. 

Passerelles, Partage, Resto Troc et Tremplin travail viendront présenter un premier bilan de l'expérimentation lors d'une journée, régionale cette fois, le 24 janvier 2019. D'ici là, nous vous tiendront régulièrement informés des avancées de leur travail ! 

Photos journée emploi juillet 2018

ImprimerE-mail

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité Pays de la Loire

85 bd Germaine Tillion
49 100 Angers
☎ 02 41 20 45 16
[email protected]

Consulter le catalogue formations conseil 2019  

Pour les demandes relatives aux formations, prestations de conseil et d'expertise, écrire à l'adresse: [email protected]

Connectez-vous à votre compte