F, le magazine de la Fédération 

Le référent de parcours, nouveau visage du social ?

Prévue par le plan d’action en faveur du travail social et du développement social, la mise en place d’un référent de parcours fait l’objet d’une expérimentation tout au long de l’année 2017. Le référent de parcours est chargé de coordonner les différentes interventions sociales, en accord avec la personne, et de faire le lien avec l’ensemble des intervenants susceptibles de l’accompagner. Il réalise un diagnostic global des besoins de la personne, défi nit un projet d’ensemble avec cette dernière et assure le suivi de la situation.
Un groupe de travail, composé de représentants des départements de France, de la CNAF, de la MSA, de l’UNCASS, de l’ANAS, de l’UNIOPSSUNIOPSSUnion nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux, de l’ANDASS, de la Fédération des acteurs de la solidarité, de la DGCSDGCSDirection Générale de La Cohésion Sociale et du ministère, a élaboré un cahier des charges pour l’expérimentation qui a servi de support à l’appel à candidatures transmis à l’ensemble des départements au mois de juillet 2016. En décembre, les quatre départements retenus - Pas-de-Calais, Paris, Ariège et Bas- Rhin - sont venus présenter leurs projets lançant ainsi l’expérimentation.

+ PLUS D’INFORMATIONS sur le site internet de la Fédération dans la rubrique Champs d’action > Travail social

ImprimerE-mail

Trois journées dédiées à la parentalité

Alors que les familles et les enfants sont de plus en plus touchés par la précarité et les situations d’exclusion, la Fédération des acteurs de la solidarité organise trois journées de réflexion collective sur les besoins de ces familles, les solutions qui leur sont proposées et la construction d’ une meilleure articulation avec les acteurs du territoire pour favoriser l’accompagnement global et pluridisciplinaire. La première journée a eu lieu le 7 mars à l’Institut régional du travail social d’Hérouville St Clair (près de Caen), la deuxième se tiendra en septembre en région Provence-Alpes- Côte d’Azur et la dernière à Paris en 2018. Avec une présentation de solutions alternatives et innovantes, de nombreux thèmes y seront abordés : l’accès aux vacances et aux loisirs, la conciliation de l’insertion professionnelle et des modalités d’accès aux modes d’accueil, l’interculturalité ou encore le lien école/ famille. Venez nombreux !

ImprimerE-mail

En région - Océan-Indien

Un clip pour promouvoir l’accès à la culture

Avec un titre inspiré du numéro 13 du F magazine, «Et si la culture était un besoin essentiel? », le Conseil régional des personnes accueillies et accompagnées (CRPA) de la Réunion, avec un accompagnement de la Fédération des acteurs de la solidarité Océan Indien et en partenariat avec l’association Slam la Kour, s’est lancé dans l’écriture d’un texte de slam et le tournage d’un clip. Pendant trois mois, le projet a rassemblé des personnes accompagnées venant essentiellement de centres d’hébergement, qui ont pu libérer leur imagination et leurs émotions lors d’un atelier d’expression. L’objectif était de mettre en avant l’importance de l’accès à la vie culturelle dans l’accompagnement global des personnes et de faire évoluer la pratique professionnelle au sein des associations de lutte contre l’exclusion. Cet outil ludique servira notamment de support pour la formation qui sera prochainement mise en place par la Fédération des acteurs de la soldarité Océan Indien : « l’accompagnement du public vers la culture ». En parallèle, l’association régionale a validé l’ouverture d’un pôle culture.

ImprimerE-mail

En région - Rhône-Alpes

SUSCITER L’INTELLIGENCE COLLECTIVE

Le conseil d’administration de la Fédération des acteurs de la solidarité Rhône-Alpes-Auvergne a recentré début 2016 les orientations du projet régional autour de quatre missions principales : interpeler et mobiliser, représenter ses adhérents, former et informer et appuyer des projets innovants et coopératifs. À également été mise en lumière la nécessité de repenser les pratiques d’animation des journées régionales, des assemblées générales, pour susciter et mieux prendre en compte la parole des participants et sortir des schémas conventionnels d’animation des temps collectifs. Les administrateurs et l’équipe vont donc être formés conjointement pendant trois jours au cours du premier semestre 2017, par la SCOP l’Orage, afi n d’améliorer leurs pratiques d’animation et de mobilisation de l’intelligence collective et citoyenne.

ImprimerE-mail

S'ABONNER AU MAGAZINE

Abonnez-vous et recevez le nouveau numéro chaque trimestre.

Connectez-vous à votre compte