Grand angle - Sur le terrain - Accès aux droits : le CCAS d'Angers mise sur le coffre-fort numérique

Peu d’attente cet après-midi-là dans la salle d’accueil du CCAS d’Angers. Amélie et ses collègues en profitent pour proposer l’ouverture d’un coffre-fort numérique aux personnes domiciliées au CCAS et qui passent chercher leur courrier aux guichets...

 Dix minutes suffisent pour créer son espace. « Ce qui prend le plus de temps, c’est de réussir à convaincre les gens de l’utilité d’avoir un coffre-fort numérique », précise Amélie, qui détient le record du nombre d’ouvertures de coffres-forts depuis que le CCAS s’est lancé dans cette expérimentation fin 2016, aux côtés de 15 autres CCAS. Disposant elle-même d’un coffre-fort numérique dans son agence bancaire, elle en connaît les avantages : moins de paperasse, gain de temps, sécurité d’avoir ses papiers essentiels à portée de clic. Le principe est simple : les documents - papiers d’identité, attestations, titres de séjour - sont scannés, mis sur un cloud et accessibles à tout moment par le titulaire du compte et les personnes qu’il nommera en qualité de « référents ». Pour Marc Sautriot, responsable du service support au CCAS et en charge de l’expérimentation, l’utilité du coffre-fort pour les sans-abri ne fait aucun doute. « C’est un outil efficace pour lutter contre le non-recours car sans papiers d’identité par exemple, il est quasiment impossible d’ouvrir des droits ». Et les personnes à la rue, celles qui passent de lieux en lieux, ont bien entendu plus de risque de perdre leurs papiers que les autres. Si tous les habitants d’Angers pourront à terme bénéficier du coffre-fort numérique, la première phase de l’expérimentation se consacre exclusivement aux personnes domiciliées au CCAS. Près de six mois après le lancement, 64 coffres forts étaient ouverts, pour une file active de 1 500 personnes.

Une solution numérique à vocation sociale
Une fois sa candidature retenue, le CCAS s’est vu attribuer, par tirage au sort,  la solution numérique que les équipes allaient utiliser et tester pendant un an. À Angers, il s’agit de l’offreur Adileos qui s’est déjà démarqué par la création de logiciels pour la gestion des associations ou encore par une application alerte météo pour les personnes à la rue. Les bénévoles informaticiens d’Adileos sont déjà sensibilisés à l’accompagnement social et l’ajout d’une fonctionnalité « personne morale référente » a pu se faire simplement. « La personne choisit ses référents, c’est-à-dire les intervenants sociaux du CCAS qui pourront à la fois authentifier les documents administratifs enregistrés dans son espace public et les communiquer à d’autres partenaires comme le Conseil départemental par exemple, la Caisse d’allocation familiale ou la CPAM. Nous avons eu de nombreux échanges sur la sécurisation des données et le partage d’informations », explique Marc. Mais l’une des particularités de la solution d’Adileos, qui sépare les espaces publics et privés dans le coffre-fort, a facilité les choses.

Un CCAS 2.0
Dès la rentrée, les autres équipes d’intervenants sociaux du CCAS utiliseront le coffre-fort numérique et le proposeront ainsi aux personnes qu’elles accompagnent. Pour Gaëlle, responsable de l’équipe des intervenants sociaux, les personnes verront facilement l’intérêt de cet outil qui permet le partage de documents entre différentes institutions. Mais il faut d’abord convaincre les intervenants sociaux pour qu’ils l’intègrent à leurs pratiques professionnelles. « Au départ, ils trouvaient que cette expérimentation était assez abstraite, mais à force d’en entendre parler, ils comprennent le gain de temps possible », dit-elle. L’inclusion numérique est en effet un sujet de conversation récurrent au sein du CCAS d’Angers qui a lancé une recherche-action et travaille également en partenariat avec la Fondation Orange pour l’animation d’ateliers. Réunis en petits groupes, les participants y apprennent par exemple à créer une adresse mail afin de garder une certaine autonomie dans la gestion de leurs démarches administratives à l’heure du tout en ligne.

Céline Figuière

 

ImprimerE-mail

Magazine

N°17 - Été 2017

F17HD

Quelle inclusion numérique pour les plus pauvres ?

Télécharger le magazine...

N°16 - Printemps 2017

f12-couv

La solidarité, un vrai sujet de campagne

Télécharger le magazine...

N°15 - Automne 2016

f12-couv

La participation, nerf de la démocratie

Télécharger le magazine...

 Tous les magazines...

AGENDA

Tous les événements

 

Connectez-vous à votre compte