Appel à propositions Erasmus + 2018

Chaque année le programme Erasmus + permet à des centaines de milliers d’Européens de partir en mobilité dans un autre pays de l’Union ou un pays associé. Il rassemble aujourd’hui tous les programmes de mobilité, qu’il s’agisse de l’enseignement scolaire, de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle ou de l’éducation des adultes.

Les acteurs du champ social déposent peu de projets de mobilité dans le cadre d’Erasmus +. Une expérience qui peut être extrêmement enrichissante pour la pratique du travail social, pour découvrir de nouvelles formes d’innovations sociales, favoriser le partage d’expérience...
Dans le cadre du volet « éducation des adultes », dont les financements ont fortement augmenté ces dernières années, toute structure privée ou publique dans le champ de la formation non formelle ou informelle des adultes, l’éducation générale ou populaire, travaillant sur des thèmes tels que les savoirs de base, les compétences clés, l’intergénérationnel, les compétences civiques, sociales et culturelles, la citoyenneté active, l’inclusion, peut déposer deux types de projets :

  • Des projets de mobilité, dans le but d’acquérir des compétences. Les personnels et formateurs (salariés ou bénévoles) peuvent partir en mobilité en Europe entre deux jours et deux mois pour se former (stages d’observation, séminaires de formation) ou pour enseigner. La demande de subvention est effectuée par l’établissement de rattachement des personnels.
    Ces projets doivent réunir au minimum deux partenaires : une organisation d’envoi (France) et une ou plusieurs organisations d’accueil (voir la liste des pays membres du programme Erasmus +)Des projets de coopération – les
  • Partenariats Erasmus+ :
    - Les partenariats Erasmus+ « Echange de pratiques » : des projets simples qui visent à réunir, observer et comparer des pratiques éducatives diverses sur un sujet donné afin de s’en inspirer.
    - Les partenariats Erasmus+ « Innovation », qui visent à concevoir de nouvelles méthodes pédagogiques ou tester la mise en œuvre de pratiques innovantes déjà existantes.

Ces projets sont l’occasion pour les équipes et leurs apprenants de travailler ensemble sur une thématique commune et de se rencontrer pour des échanges mutuellement enrichissants. Ils peuvent être un moyen efficace de compléter les politiques publiques nationales, en encourageant notamment la participation de publics ayant moins d'opportunité : apprenants et personnels en situation de handicap, apprenants issus de milieux socio-économiques modestes ou de territoires moins favorisés (quartiers prioritaires de la politique de la ville, zones de revitalisation rurale).

Ces projets doivent réunir 3 partenaires minimum, issus de 3 pays membres du programme Erasmus+.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l'appel à projets Erasmus + éducation des adultes pour 2018

Date limite de dépôt :
- Pour les projets mobilité : avant le 1er février 2018
- Pour les partenariats : avant le 21 mars 2018

POUR VOUS AIDER ?
Pour les détails de l’appel à propositions et pour être guidé pas à pas dans la rédaction du dossier de candidature: https://www.erasmusplus.fr/penelope/
EPALE : plateforme européenne, collaborative et gratuite des professionnels de l’éducation et la formation des adultes. Permet de partager des ressources, des projets, une recherche de partenaires https://ec.europa.eu/epale/fr
Des développeurs Erasmus +, proches de chez vous, peuvent vous renseigner ou vous aider à monter votre projet : http://www.agence-erasmus.fr/page/developpeurs

La Fédération des acteurs de la solidarité est membre du réseau des développeurs Erasmus +. Si vous souhaitez recevoir davantage d’informations ou de conseils dans le montage de vos projets, vous pouvez contacter la mission Europe au siège de la Fédération :

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte