• Accueil
  • Vie fédérale et partenariats
  • Congrès 2017
  • Treize ateliers thématiques pour échanger et débattre

Treize ateliers thématiques pour échanger et débattre

A l'occasion du Congrès, se dérouleront le vendredi 13 janvier de 9h à 11h, des ateliers en groupe destinées à échanger sur des thématiques diverses couvrant les différents champs de la solidarité.

Pour vous permettre de choisir l'atelier auquel vous souhaitez participer, vous trouverez ci-dessous une liste complète des ateliers et de leurs objectifs. 

 
Atelier 1 /
Quel rôle du travail social et des associations 
pour favoriser la réussite scolaire ?
 


Les associations adhérentes à la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité accueillent des familles, en nombre assez conséquent. Dans le cadre de l’accompagnement global, elles leur apportent un soutien dans leur rôle de parents. Se pose la question du rôle du travail social à l’égard des enfants (mais aussi des parents) pour contribuer à lutter contre la reproduction des inégalités sociales. L’école à cet égard joue un rôle important. Comment le travail social peut-il accompagner les enfants et les parents pour favoriser la réussite scolaire ? Une réflexion abordée autour d’une table ronde.
école - enfants - familles - reproduction des inégalités sociales - table ronde

 
  Atelier 2 / Prévention des ruptures :  comment garantir la continuité de l’accompagnement
à la sortie de l’ASE ?
  Face au désengagement des conseils départementaux dans le suivi des jeunes majeurs, comment éviter les ruptures d’accompagnement de ces jeunes, sans ressources et sans soutien familial, qui sortent des dispositifs de protection de l’ASE sans solution ? Cet atelier permettra d’échanger sur des actions déjà menées auprès de jeunes sortants des dispositifs de protection de l’enfance et de professionnels qui les accompagnent et d’identifier des pistes d’actions concrètes qui pourraient être mise en œuvre à l’échelle du territoire.
jeunes - ASE - ruptures - accompagnement - échanges de pratiques

 
  Atelier 3 / Comment créer de l’activité accessible  à tous/toutes ?      L’objectif de cet atelier est de réfléchir à la manière dont chacun sur son territoire, en tant qu’association, peut contribuer à créer de l’activité économique se traduisant par de l’emploi de droit commun, de l’activité en emploi d’insertion. Cet atelier en deux temps présentera différentes actions de création d’activité et permettra ensuite à chacun d’identifier des pistes d’actions concrètes à mener sur cette thématique.
emploi - insertion - création d’activité  - échanges de pratiques 
 
 
  Atelier 4 / Mobiliser  de nouvelles ressources  pour l’ESS : quel cadre éthique ?   

L’éthique est au cœur de la mobilisation des financements dans le secteur de l’ESS. Impliquer d’autres acteurs que l’Etat dans le financement des projets pose la question suivante : dans quelle mesure certains financements ne permettent-ils pas de cautionner un type d’économie qui pourrait générer des inégalités ou ne modifient pas en profondeur l’action des associations ? Il s’agira dans cet atelier d’identifier collectivement un faisceau d’indices permettant à chacun de mesurer si oui ou non un mode de financement ou un financeur apporte une réelle plus-value pour son projet.
emploi - ESS -  mode de financement - table ronde

 
  Atelier 5 / Comment améliorer l’exercice de la citoyenneté des personnes précaires ?   

La citoyenneté représente des libertés fondamentales (liberté d’expression, égalité devant la justice, participation politique…) et des droits socio-économiques (droits à la santé, à la protection contre le chômage, à l’éducation, droits syndicaux…). Quelles propositions faire pour la citoyenneté soit une composante plus importante de l’accompagnement et du pouvoir d’agir des personnes en situation de précarité ?
citoyenneté - participation -  pouvoir d’agir

 
  Atelier 6 / Revenu de base ou unification des minima sociaux ?  

Pour lutter contre la pauvreté, le non-recours aux droits sociaux et la stigmatisation des allocations de minimas sociaux, faut-il privilégier le revenu de base ou une réforme des minima sociaux ? Cet atelier a pour but d’éclairer le débat sur le revenu de base, de présenter des options de réforme des minima sociaux et d’aboutir à une forme de pré-positionnement FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité sur ce sujet.
revenu de base - minima sociaux - lutte contre la pauvreté - table ronde

 
  Atelier 7 / Comment développer le travail pair ?   

L’approche par les pairs s’est développée ces dernières décennies sous de multiples formes, dans des champs d’interventions divers et auprès de publics différents. Elle s’appuie sur le postulat selon lequel les pairs pourraient jouer un rôle spécifique dans la prévention et l’accompagnement des populations vulnérables, considérant leur action comme une nouvelle forme d’intervention sociale. L’atelier visera à définir un cadre pour le développement du travail pair (missions, formation, fiches de poste…).
travail pair - intervention sociale - reconnaissance 

 
  Atelier 8 / Accueil inconditionnel  et non-abandon : quelle effectivité ?  

Principe structurant pour le secteur de l’accueil, hébergement, insertion des personnes sans-abri, qui s’applique aux CHRS (via l’aide sociale) et aux CHU, l’accueil inconditionnel est loin d’être effectif. Nombreux sont les ménages qui se trouvent sans solution d’hébergement, et donc contraints de vivre à la rue, pour de nombreuses raisons : injonction de préfets, insuffisance de solutions d’hébergement et d’accès au logement tant quantitativement que qualitativement… Les données du 115 montrent que seules 50 % des demandes d’hébergement se voient proposer une solution d’hébergement. Comment ce principe pourrait-il trouver une plus grande effectivité ? Quelle responsabilité collective pour y parvenir ? Quelles propositions en conséquence ? Des questions qui seront évoquées lors d’une table ronde.
accueil inconditionnel - personnes sans-abri - CHRS - CHU - hébergement

 
 

Atelier 9 / Comment accompagner dignement les personnes vieillissantes ? 

  Selon l’INSEE, un habitant sur trois sera âgé de 60 ans ou plus en 2050, contre un sur cinq en 2005. Quand le vieillissement commence à  60 ans pour certains, il est visible et se ressent bien avant pour d’autres. Alors comment vieillir à la rue, en structure d’hébergement, dans son logement ? Comment conserver sa dignité jusqu’au bout ? L’atelier sera l’occasion d’un échange autour des pratiques et dispositifs mis en œuvre sur les territoires pour accompagner les personnes en situation de précarité vieillissantes qui échappent encore trop souvent au droit commun.
santé - personnes vieillissantes - hébergement - logement - échanges de pratiques

 
  Atelier 10 / Quel accompagnement pour les étrangers à statut administratif précaire ?  

Si elles ne peuvent accéder à un logement ou à un emploi, les personnes en situation administrative précaire ne sont pas moins sans droits, sans besoins. Cette situation interroge le travail social, à la fois dans ses missions et ses pratiques, conçu et reconnu par sa capacité à permettre l’accès à un logement et à un emploi, ces deux aspects étant deux piliers centraux d’une insertion jugée réussie. Il n’en demeure pas moins que ces personnes ont des besoins auxquels l’accompagnement peut apporter des réponses, y compris dans le cadre de structures telles que les CHRS. Quels sont ces besoins ? Comment le travail social peut y répondre ?
sans-papiers - déboutés du droit d'asile - accès au logement - accès à l'emmploi - insertion

 
  Atelier 11 / Quelle implication des associations dans la réduction du non-recours ?  

Parce qu’elles ne les connaissent pas, ne savent pas comment les mobiliser, ne peuvent les mobiliser ou n’osent pas le faire de crainte d’être jugées négativement, les personnes en situation de précarité ne recourent pas assez à leurs droits. Ceux-ci sont pourtant essentiels pour favoriser leur émancipation et leur insertion sociale. Comment rompre avec cette carence structurelle de l’accès aux droits et faire du droit une possibilité réelle pour les personnes de construire leur vie ? Cet atelier permettra aux participants de découvrir trois initiatives visant cet objectif.  
accès aux droits - lutte contre le non-recours - fracture numérique - accès à la justice

 
  Atelier 12 / Comment éviter l’exclusion des personnes sous main de justice ? Focus sur les courtes peines  

Au-delà des ruptures qu’elles provoquent (perte de droits sociaux, rupture familiale, sociale, perte d’emploi, du logement… et conséquences sur  les familles et les enfants), les courtes peines, qui concernent une majorité de personnes en détention, ne leur laissent pas le temps de préparer leur sortie. Et bien souvent, le suivi des personnes incarcérées par l’administration pénitentiaire ne peut se mettre en place faute de temps. L’enjeu de l’atelier sera de tenter d’identifier les principaux risques et facteurs d’exclusion des personnes condamnées à de courtes peines ainsi que des pistes d’actions, de mobilisation pour les éviter ou y remédier, comment et avec quels partenaires.
justice - prison - courtes peines - droits sociaux - exclusion - alternative

 
  Atelier 13 / Un habitat pour tous : le renouveau du CHRS   L’hébergement des personnes sans domicile est l’activité historiquement fondatrice et toujours majoritaire au sein de la fédération. Ce secteur doit aujourd’hui affronter de multiples défis : résister à la gestion saisonnière, défendre l’accompagnement global,  et favoriser enfin l’accès direct au logement.  Face à ces évolutions, le secteur de l’hébergement doit-il se résigner à être marginalisé puis à disparaître, ou bien peut-il au contraire réinventer ses modes d’intervention ? Quel rôle peut-il jouer pour garantir à tous l’effectivité du droit à un habitat décent, autonome et durable ? Une table ronde permettra d’alimenter la réflexion sur ces questions.
CHRS - hébergement - accès direct au logement - accompagnement global - table ronde
 

 

 

 

 
 


 

 

 

 

 

 

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte