Université d'automne, les scénarios du futur

Lors des ateliers de l'université de septembre dernier, les participants ont été amené à imaginer la solidarité en 2023. Voici les restitutions des 9 groupes.

Quelques idées communes aux ateliers :
Une invitation à réfléchir à la notion d'intérêt général qui devrait être transverse.
La participation des personnes accueillies, à tous les échelons, associations et fédération, levier auprès des pouvoirs publics.
L'aménagement du territoire et l'idée d'y contribuer.
La promotion de l'économie sociale et solidaire qui fait consensus.
L'évolution du rôle de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, plus politique.
Et les travailleurs sociaux qui deviendraient des passeurs..

Suivant une méthodologie participative , les ateliers ont permis de concevoir des scénarios à partir d'un exemple de projection en 2023 :

Article paru dans la revue des ASH le 27 juin 2023

C'est une véritable révolution de palais qui s'est jouée ce 19 juin 2023, lors de l'Assemblée générale annuelle de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité.

Pour la première fois de son histoire, la fédération des organisations de lutte contre l'exclusion sociale, vient de porter à sa présidence, un représentant des « personnes accompagnées ».

A 42 ans, Kevin Malouda - qu'il y a quelques années encore, l'on aurait désigné comme un « usager » - prend donc la tête d'une fédération qui a connu des évolutions majeures ces dernières années.

Bien qu'il ait été élu sur un score plutôt serré, ce résultat reste la conséquence d'une évolution annoncée. En effet, la part prise depuis quelques années par les personnes accompagnées dans l'ensemble des systèmes de gouvernance de ce secteur, tant du côté associatif que de celui de l'Etat et des collectivités territoriales, trouve ici un aboutissement prévisible.
Alors que, malgré les alternances politiques connues, les processus d'exclusion et de relégation sociales non que très faiblement marqué le pas en Europe, le nouveau Président, va devoir tout à la fois poursuivre les changements engagés au sein de la fédération et maintenir la capacité de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité à influencer l'évolution des politiques publiques
.

C'est à partir de cet exemple que les participants ont travaillé sur le déroulement des événements qui permettraient d'aller vers cette situation de 2023, tout en répondant aux questions suivantes : Quels sont les enjeux majeurs d'aujourd'hui sur lesquels il faut agir pour l'avenir ? Quels leviers d'actions permettraient d'arriver à cette situation ? Comment les choses se déroulent-elles dans le temps ? Quels acteurs doivent intervenir ? Quel rôle de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité dans ces changements ?

En attendant une synthèse des pistes de travail qui pourront être exploitées dans les réflexions de la fédération, vous pouvez télécharger la compilation des restitutions.

 

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte