Journée mondiale du refus de la misère

Journee-mondiale-misere

« Combattre nos préjugés, c'est combattre la pauvreté. » Tel est le slogan de la prochaine journée mondiale du refus de la misère. Ces idées reçues véhiculées sur les pauvres sont souvent à l'origine des discriminations qu'ils subissent dans de nombreux domaines : accès aux soins, logement, travail, etc. C'est à chacun d'agir pour changer notre société. 

afficheJMRM2014RASSEMBLEMENT CITOYEN
au Trocadéro autour de la dalle du refus de la misère
17h-19h : jeux coopératifs, conte, témoignages autour de la lutte contre les préjugés et la discrimination pour cause de précarité sociale... En présence de Cassam Uteem, ancien président de l’île Maurice.

TABLE-RONDE
au Conseil économique social et environnemental
19h30-21h : "Face à la crise, se résigner ou agir ?"
A l'occasion de la sortie de L'homme qui déclara la guerre à la misère, biographie de Joseph Wresinski publiée aux éditions Albin Michel, une rencontre animée par Patricia Martin, journaliste à France Inter, avec Louis Gallois, haut fonctionnaire et dirigeant d'entreprise, Président de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, Georges-Paul Cuny, auteur du livre, et des militants du Quart Monde, ayant connu Joseph Wresinski ou témoignant de l'actualité de sa pensée.
>> Inscription obligatoire auprès de .  

ImprimerE-mail

Formation à la médiation culturelle (2)

DE L’INSERTION SOCIALE À LA MÉDIATION CULTURELLE
Depuis 2004, Cultures du Coeur sensibilise et forme les professionnels du champ social à la médiation culturelle.
Cette formation propose de développer les aptitudes des intervenants sociaux en matière de médiation culturelle. Elle leur donne les repères nécessaires pour mieux appréhender la culture ( théâtre, cinéma, musique, danse, cirque ), le sport et les loisirs en vue de les diffuser auprès de leur public.

Programme_2014_15.pdf

ImprimerE-mail

DIU Santé, société et migration

Le Diplôme Inter Universitaire santé, société et migration répond aux besoins des professionnels de se former, d’acquérir des outils pour comprendre et travailler avec les publics migrants, que ce soit dans le champ médical, social, juridique... Cette formation propose des regards pluridisciplinaires -des sciences médicales aux sciences humaines- et se veut un lieu de rencontres pour différents regards professionnels. L'objectif est de soutenir les professionnels en leur offrant un espace d’échanges et de réflexion et en proposant des clés, des outils pour comprendre les situations interculturelles. Une attention sera portée à l’échange d'expériences et de savoir-faire, à partir de la pratique professionnelle ou de ses contours (bénévolat, formation...).

L’idée est de permettre un diagnostic plus précis grâce à une meilleure évaluation des situations où la migration interfère. Cette formation se veut comme un moyen d'améliorer l’articulation des suivis et de l’accompagnement, et donc de dépasser le cloisonnement entre les disciplines, entre la recherche et le terrain, entre le soin et le social.
Ce diplôme est porté par l’université de médecine de Lyon et de Saint-Étienne et est piloté par le Réseau Samdarra (Centre Hospitalier Le Vinatier) et Interface (Centre Hospitalier de Saint-Étienne), qui ont développé depuis quelques années une activité auprès des professionnels qui côtoient les publics migrants précaires, et une connaissance de ces problématiques d'accompagnement et de soin.

À QUI S’ADRESSE CETTE FORMATION ?

  • Personnels soignants (médecins généralistes, psychiatres, psychologues, infirmiers, sages femmes, orthophonistes, psychomotriciens…)
  • Intervenants sociaux (éducateurs spécialisés, assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale…)
  • Juristes (avocats, magistrats…)
  • Enseignants
  • Étudiants de ces disciplines et universitaires de sciences humaines à partir de la 3e année
  • Autres sous certaines conditions et après avis du conseil pédagogique

Télécharger la plaquette de présentation...

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte