Enquête de la Fédération IdF : "Parité, Mixité, Égalité: le cas des structures d'hébergement"

La Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France lance un appel à participation et diffusion d'un questionnaire en ligne à destination de tou.te.s les travailleur.euse.s des structures d'hébergement (agent.e.s d'accueil, d'entretien, chef.fe.s de services, intervenant.e.s sociaux.ales, fonctions support, direction...)

Regardez la vidéo de présentation de l'étude (2min40)

Répondre au questionnaire en ligne

Durée du questionnaire : 15 minutes en moyenne

Les données fournies par les répondant.e.s seront complètement anonymisées et seront utilisées exclusivement dans le cadre des statistiques concernant l’enquête "Parité, mixité et égalité" de la Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de-France.

A partir des réponses au questionnaire, cette enquête aura pour objectif de formuler des préconisations à l’ensemble des adhérent.e.s et partenaires de la Fédération IdF, ainsi que de formuler des éléments de plaidoyer à destination des pouvoirs publics en :

  • appréhendant les rapports de pouvoir liés au genre dans la construction des équipes salariées et des conseils d’administration des structures d’hébergement
  • apportant des outils analytiques pour mieux mettre en place des pratiques plus égalitaires dans les métiers de notre secteur
  • proposant des pistes de réflexion sur le rôle des métiers du social dans la construction de l’égalité du genre au travers de leur impact sur les personnes accompagnées

Contacts :

Lizbeth GUTIERREZ-SAUCEDA
Chargée d’observation sociale/études (stagiaire)
06.60.18.30.85 / 01.43.15.80.18
 
Joséphine SAUVAIRE
Chargée de mission Lutte contre les discriminations
06.68.25.40.96 / 01.43.15.13.92
 

Imprimer E-mail

Accompagner l’accès au droit des personnes pour éviter les remises à la rue en Seine-Saint-Denis

La Fédération IdF, Interlogement 93, Fondation Abbé Pierre et Secours Catholique ont adressé un courrier inter-associatif relatif à la fin de la trêve hivernale et à la problématique des remises à la rue.

A travers ce courrier, les associations vous encouragent à accompagner les personnes dans leur accès au droit, notamment en contestant des fins de prise en charge manifestement illégales, et mettent à votre disposition un soutien et des outils juridiques à cette fin.

Pour toute question :

Imprimer E-mail

Seine-Saint-Denis : des remises à la rue avant même la fin de la trêve hivernale

Dans une motion du 10 juin, le Conseil d’Administration d’Interlogement 93 alerte sur la remise à la rue de ménages avant même la fin de la trêve hivernale prolongée jusqu’au 10 juillet par la loi sur l’état d’urgence sanitaire. Ces remises à la rue sont le résultat de la fermeture de dispositifs hivernaux et du déconventionnement hôtelier. Dans la circulaire « hébergement d’urgence et logement d’abord » du 3 juin, le Ministre Julien Denormandie avait pourtant annoncé le prolongement des dispositifs hivernaux a minima jusqu’au 10 juillet. Ce n’est pourtant pas le choix qui a été fait en Seine-Saint-Denis où des dispositifs ont été fermés malgré la proposition des opérateurs associatifs de les pérenniser pour faire la jonction avec la prochaine période hivernale. La semaine du 8 juin, ce sont en moyenne une centaine de ménages chaque jour qui ont été remis à la rue, en contradiction avec la circulaire du ministre et le Code de l’Action Sociale qui garantit la continuité de l’hébergement.

La motion du CACACommunauté d’agglomération d’Interlogement 93 est disponible ici.

Anticipant ces difficultés, la Fédération IdF a été dès le 24 avril à l’initiative d’un courrier d’interpellation du Préfet de Région signé par l’ensemble des SIAOSIAOSystème intégré d’accueil et d’orientation franciliens.

Le courrier au Préfet de Région est disponible ici.

Imprimer E-mail

Santé et hébergement : enquête de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France sur l’impact de la crise sanitaire liée au COVID-19

Depuis plusieurs mois, les structure d’hébergement du réseau de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France sont confrontés à une situation nouvelle imposée par la crise sanitaire. L’épidémie du COVID-19 a imposé une adaptation rapide des structures d’hébergement et a soulevé de nombreuses difficultés pour les équipes.

Dans l’objectif de produire des éléments d’analyse sur l’impact de la crise COVID-19 dans le secteur de l’hébergement en Ile-de-de-France, la commission santé de la Fédération des acteurs de la solidarité IdF lance une enquête à destination des structures de son réseau. Cette enquête permettra d’avoir des éléments etayés sur l’effectivité des dispositifs spécifiques mis en place par les services et agences de l’Etat mais également de recenser les bonnes pratiques dans les structures, d’identifier les évolutions de pratiques professionnel.le.s liées à la situation sanitaire.

Tous ces éléments pourront ensuite être capitalisés, servir de base aux travaux de la Fédération visant à faciliter l’accès aux soins des personnes hébergées et permettre de capitaliser les pratiques dans un cadre inter-associatif pour permettre à notre secteur d’être mieux préparé en cas de résurgence de l’épidémie.

L’enquête proposée se compose de deux parties auxquelles nous vous invitons à répondre par structure (les répondants peuvent être des chef.fe.s de services, directions ou référent.e.s COVID 19 des structures) :

  • Une remontée de données quantitatives sur l’impact de l’épidémie de COVID-19 dans la structure – nous vous invitons à télécharger le fichier accessible via ce lien, à le remplir et à nous le renvoyer par mail à l’adresse : ;
  • Un questionnaire plus général accessible via ce lien (durée de remplissage estimée à 10 minutes).

Nous vous remercions par avance pour le temps que vous consacrerez à la réponse à cette enquête dont les résultats seront précieux pour la Fédération et l’ensemble du réseau et vous invitons à la rediffuser en interne de vos structures aux chef.fe.s de service concernés.

Cette enquête n’aborde pas les questions liées aux surcoûts financiers qui font l’objets de travaux de la Fédération dans d’autres cadres.

Imprimer E-mail

Admission en structures d’hébergement

Lorsqu’elles ont été interrompues du fait de la crise sanitaire, il parait important que les admissions puissent reprendre dans les structures, tout en garantissant la sécurité des personnes accompagnées et des professionnel.le.s. Dans ce sens, la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France poursuit son interpellation des pouvoirs publics pour garantir des moyens suffisants aux structures pour la protection des personnes.

Pour limiter les risques de contamination et garantir la sécurité des personnes accompagnées et des professionnel.le.s lors des admissions il est recommandé :

  • De garantir des capacités d’isolement au sein de la structure, dans l’évaluation des capacités de nouvelles admissions, dans l’hypothèse où une personne présenterait des symptômes évoquant une infection liée au COVID 19.

S’il n’est pas possible d’utiliser des bureaux ou salles communes comme possibles lieux d’isolement des personnes et que, de ce fait, il est nécessaire de geler une ou plusieurs places pour s’assurer de capacités d’isolement, alors il est nécessaire d’en faire part au SIAOSIAOSystème intégré d’accueil et d’orientation ou à l’OFIIOFIIOffice français de l'immigration et de l'intégration (pour les places qu’il régule).

  • De définir un protocole d’admission permettant d’assurer le respect des gestes barrières, en respectant la distance minimale d’un mètre entre les professionnel.le.s et les personnes lors des entretiens d’admissions et en prévoyant une explication des gestes barrières et des mesures sanitaires mises en place dans la structure lors de cet entretien. Autant que possible, des masques devront être proposés aux professionnel.le.s et aux personnes.
  • Durant les 14 premiers jours de la personne dans la structure, la mise en place d’une autosurveillance de sa température est préconisée. Dans la mesure du possible, un thermomètre à usage personnel peut être remis à la personne. De même, il est conseillé de surveiller particulièrement l’apparition des premiers symptômes évocateurs d’une infection au COVID-19 durant cette période.

En cas d’interrogations relatives au protocole d’admission dans les structures, la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France reste disponible.

Contact : Clotilde Hoppe, chargée de mission Santé,

Imprimer E-mail

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

30, boulevard de Chanzy
93100 Montreuil

☎ 01 43 15 80 10 

 f  IdF sur facebook

pdfPlaquette de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

Plus d'informations...

AGENDA

Tous les événements

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte