Admission en structures d’hébergement

Lorsqu’elles ont été interrompues du fait de la crise sanitaire, il parait important que les admissions puissent reprendre dans les structures, tout en garantissant la sécurité des personnes accompagnées et des professionnel.le.s. Dans ce sens, la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France poursuit son interpellation des pouvoirs publics pour garantir des moyens suffisants aux structures pour la protection des personnes.

Pour limiter les risques de contamination et garantir la sécurité des personnes accompagnées et des professionnel.le.s lors des admissions il est recommandé :

  • De garantir des capacités d’isolement au sein de la structure, dans l’évaluation des capacités de nouvelles admissions, dans l’hypothèse où une personne présenterait des symptômes évoquant une infection liée au COVID 19.

S’il n’est pas possible d’utiliser des bureaux ou salles communes comme possibles lieux d’isolement des personnes et que, de ce fait, il est nécessaire de geler une ou plusieurs places pour s’assurer de capacités d’isolement, alors il est nécessaire d’en faire part au SIAOSIAOSystème intégré d’accueil et d’orientation ou à l’OFIIOFIIOffice français de l'immigration et de l'intégration (pour les places qu’il régule).

  • De définir un protocole d’admission permettant d’assurer le respect des gestes barrières, en respectant la distance minimale d’un mètre entre les professionnel.le.s et les personnes lors des entretiens d’admissions et en prévoyant une explication des gestes barrières et des mesures sanitaires mises en place dans la structure lors de cet entretien. Autant que possible, des masques devront être proposés aux professionnel.le.s et aux personnes.
  • Durant les 14 premiers jours de la personne dans la structure, la mise en place d’une autosurveillance de sa température est préconisée. Dans la mesure du possible, un thermomètre à usage personnel peut être remis à la personne. De même, il est conseillé de surveiller particulièrement l’apparition des premiers symptômes évocateurs d’une infection au COVID-19 durant cette période.

En cas d’interrogations relatives au protocole d’admission dans les structures, la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France reste disponible.

Contact : Clotilde Hoppe, chargée de mission Santé,

Imprimer E-mail

FSL : les fédérations franciliennes écrivent aux départements

Le Fond de Solidarité Logement (FSLFSLFonds de Solidarité Logement) a un rôle déterminant à jouer pour protéger les ménages de la crise sociale induite par le Covid-19.

A l’échelle nationale, le Collectif des Associations Unies (CAUCAUCollectif des Associations Unies) a d’ores et déjà demandé la création d’un fond national d’aide à la quittance doté d’un budget de 200 millions d’euros dont l’instruction des dossiers seraient à la charge des FSLFSLFonds de Solidarité Logement. Les principales fédérations associatives franciliennes concernés par le logement accompagné (Affil, Fapil, Fas IDFIDFIle-de-France, Soliha IDFIDFIle-de-France, Unafo, Urhaj IDFIDFIle-de-France) ont relayé cette proposition dans une série de courriers à destination de la Maire de Paris et des Présidents des Départements.

Cette interpellation a également été l’occasion de demander un élargissement des critères d’éligibilité au FSLFSLFonds de Solidarité Logement. En effet, nos associations accompagnent des ménages sous des statuts d’occupation divers dont certains sont parfois exclus des critères d’éligibilité aux aides du FSLFSLFonds de Solidarité Logement (par exemple, les résidents en logement-foyer ou résidence sociale).

Télécharger le courrier du Collectif des Associations Unies

Imprimer E-mail

Accompagnement social, les limites et enjeux du travail à distance

A l’issue de deux mois de confinement et dans l’objectif de permettre un échange entre intervenants sociaux des champs de l’hébergement et du logement adapté sur leur vécu de la période, son impact sur leurs modalités d’accompagnement , les limites et bonnes pratiques du travail social à distance, la Fédération IdF propose un groupe de travail sur l’accompagnement social à distance.

Pour participer aux prochains  échanges contactez Gabriel VISIER, Chargé de mission Précarité Paris,

Imprimer E-mail

Attribution d'une aide exceptionnelle de solidarité liée à l'urgence sanitaire aux ménages les plus précaires

Le décret du 5 mai 2020 vient préciser les modalités de mise en œuvre et de versement de l’aide exceptionnelle aux ménages les plus précaires liée à la crise sanitaire et annoncée par le Gouvernement.

Cette aide se constituera de deux volets :

  • Une aide de 150 € pour les ménages bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSARSARevenu de solidarité active) – sous réserve que le montant de leur allocation au titre des mois d’avril ou de mai ne soit pas nuls, de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS), de la prime forfaitaire pour la reprise d’activité, de l’allocation équivalent retraite (AER) ou du Revenu de Solidarité Outre-mer (RSO);
  • Les bénéficiaires de l’aide sus-mentionnée ainsi que les ménages bénéficiaires d’une aide au logement (APLAPLAide personnalisée au logement, ALFALFAllocation logement à caractère familial ou ALSALSAllocation logement à caractère social) bénéficieront également d’une aide exceptionnelle d’un montant de 100 € par enfant à charge.

Cette aide exceptionnelle de solidarité sera versée automatiquement par les Caisses d’Allocations Familiales dans le même temps que les prestations au titre du mois d’avril ou au titre du mois de mai.

Imprimer E-mail

Courrier au Préfet de région concernant la fin de la trêve hivernale/COVID-19

La concomitance du déconfinement le 11 mai et de la fin de la trêve hivernale prolongée le 31 mai préoccupe légitimement les acteurs de l’hébergement.

La Fédération IdF a été à l’initiative d’un courrier commun des SIAOSIAOSystème intégré d’accueil et d’orientation franciliens et des fédérations du secteur pour interpeller le Préfet de région à ce sujet et être force de proposition. Les associations et fédérations signataires proposent, entre autres, un moratoire quant à la fermeture des places du dispositif hiver/COVID-19 et un effort exceptionnel de relogement des publics prioritaires.

Le courrier au Préfet est disponible en cliquant ici

Imprimer E-mail

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

30, boulevard de Chanzy
93100 Montreuil

☎ 01 43 15 80 10 

 f  IdF sur facebook

pdfPlaquette de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

Plus d'informations...

AGENDA

Tous les événements

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte