[CP] Sauvegardons le principe d'inconditionnalité des lieux d'aide aux personnes en détresse

Nous, Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de- France, représentant des associations accompagnant les personnes en situation de détresse sociale, nous inquiétons fortement de la multiplication récente des interpellations de personnes en raison de leur situation administrative à proximité immédiate des lieux dédiés à l’aide alimentaire, aux dispositifs de soins ou à l’accompagnement social.

A titre d’exemple, plusieurs opérations de contrôle d’identité ont été menées Porte de la Villette, devant un lieu de distribution alimentaire parmi les personnes qui attendaient le bus de la Brigade d’Assistance aux Personnes Sans-Abris (BAPSA) pour être conduites en centre d’hébergement. Certaines d’entre elles ont par la suite été interpellées, emmenées au commissariat de police et placées en rétention administrative.

L’accueil inconditionnel des personnes en situation de détresse leur permettant d’accéder à : une aide alimentaire, un accompagnement social, un accès aux soins, un hébergement ou encore un lieu de répit est un droit fondamental que l’Etat doit garantir.

Les actions de polices visant à la répression de l’immigration illégale menées à proximité immédiate de ces structures mettent en péril ce principe en dissuadant les personnes de solliciter de l’aide par crainte d’une interpellation.

Craignant d’être interpellées aux abords des lieux d’aides humanitaires, les personnes sont contraintes de se cacher, de vivre dans des campements, squats et bidonvilles insalubres mettant en péril leur survie sans alimentation et sans aide. Par ailleurs, la crainte d’une interpellation entraîne des retards dans la prise en charge sanitaire et de soins des personnes, qui n’osent plus se rendre sur les lieux d’aides, avec de lourdes conséquences tant pour leur propre santé que pour la santé publique.

Nous craignons que la poursuite des opérations de police aux abords des lieux de distribution alimentaire, lieux d’accompagnement social, de soins ou d’hébergement ne fasse qu’aggraver la crise sanitaire et humanitaire que nous observons déjà dans les campements du nord-est parisien et de Saint-Denis.

C’est pourquoi nous dénonçons aujourd’hui ces pratiques et demandons à ce qu’il y soit mis un terme. Nous réaffirmons également notre attachement au principe d’inconditionnalité de l’accueil qui fonde la tradition de solidarité vis-à-vis des personnes en situation de détresse en France et garantit le droit de chacun à bénéficier d’une aide dont il a besoin et aussi pour une meilleure gestion des risques sanitaires.

Imprimer E-mail

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

30, boulevard de Chanzy
93100 Montreuil

☎ 01 43 15 80 10 

 f  IdF sur facebook

pdfPlaquette de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France

Plus d'informations...

AGENDA

Tous les événements

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte