Hébergement des personnes migrantes : des dispositifs asile en mutation [document de synthèse]

Réfugiés et migrants ressources

Depuis 2015 nous constatons une mutation du paysages de l’accueil et de l’hébergement des personnes relevant de l’asile – avec notamment la création de multiples nouveaux dispositifs : CAO, CHUM, PRAHDA, CARA, CAES, DPAR – comme conséquence d’un manque récurrent de place au sein des dispositifs d’accueil des demandeur·se·s d’asile pour faire face à l’augmentation du flux migratoire.

La multiplication de ces dispositifs fait qu’une personne relevant de l’asile peut être hébergées dans des dispositifs variables, proposant différentes prestations d’hébergement et d’accompagnement.

Afin de rendre compte de cette mutation des dispositifs et d’avoir une vision plus globale sur les parcours d’hébergement des personnes migrantes la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France a édité un document présentant les différents dispositifs franciliens – mission, public, fonctionnement, évolution – ainsi qu’un schéma retraçant les parcours d’hébergement des personnes.

Télécharger le document de synthèse

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte