Communiqué de presse : Mise à l'abri depuis les campements de porte de la Chapelle - 7 novembre 2019

7 novembre 2019

Dans un contexte non pas de crise des migrants, mais de celle de leur non accueil, une nouvelle opération d’évacuation des campements parisiens a été organisée par les services préfectoraux ce matin.

Le secteur associatif, présent auprès des personnes reléguées depuis trop longtemps sur les trottoirs dans des conditions de vie totalement indignes, alerte depuis plusieurs mois sur cette situation inacceptable, en plaidant afin que des solutions soient mises en œuvre.

La Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de-France prend acte de cette intervention qui a permis une mise à l’abri, conformément à ses demandes réitérées, inconditionnelle, mais cependant partielle car concentrée ce matin sur le quartier de la Porte de la Chapelle.

Elle exprime sa vigilance quant au devenir des personnes principalement orientées vers des gymnases, solution qui doit demeurer temporaire le temps d’une orientation adaptée vers des dispositifs d’hébergement digne avec accompagnement social de toutes ces personnes en situation de grande vulnérabilité.

Afin d’éviter la reconstitution des campements, la Fédération appelle :

  • à une opération similaire rapide dans le quartier de la Porte d'Aubervilliers qui concentre près de 2000 personnes dans d’autres campements ;
  • à la mise en œuvre d’un dispositif permettant un premier accueil et une prise en charge de ces personnes exilées, victimes de parcours migratoires traumatiques ; ce dispositif devant impérativement s’articuler avec l’ouverture d’un nombre suffisant de places d’hébergement dignes et pérennes ouvertes à toute personne issue des campements.

La Fédération demande enfin, à être associée à l’évaluation de la prise en charge des migrants sur le territoire francilien, notamment dans le cadre d’un comité de pilotage régional.

             Arthur ANANE                          Bruno MOREL            
 Président Vice-Président

Contact presse :

  • Isabelle Médou-Marère, , 06 80 25 75 09
  • Vincent Sabourin, , 07 63 87 86 70

Imprimer E-mail

Offre d'emploi | juriste et chargé d’études F/H - CNDHR

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope recrute un ou une « juriste & chargé.e d’études » :

  • Contrat à durée indéterminée
  • Poste basé au siège du CNDH Romeurope – 59 rue de l’Ourcq – 75019 Paris.
  • Réponse à l’offre avant le 21 novembre. Entretiens à prévoir à partir le 26 ou 27 novembre.
  • Emploi à pourvoir en décembre 2019 ou janvier 2020.

LE COLLECTIF NATIONAL DROITS DE L’HOMME ROMEUROPE

Le CNDH Romeurope est un collectif regroupant 46 associations et collectifs locaux en France qui œuvrent pour l’accès aux droits fondamentaux des personnes, en situation de grande précarité, venant essentiellement d’Europe de l’Est, contraintes de vivre dans des bidonvilles ou des squats. Le CNDH Romeurope s’attache à lutter contre les discriminations et violations des droits de l’Homme dont elles sont victimes ainsi que contre le racisme anti-Roms.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Repérer, orienter et accompagner les personnes dans leur parcours de santé: note de la CRSA Pays de la Loire

La Fédération régionale co-anime le groupe permanent santé-précarité de la Conférence Régionale de Santé et de l'Autonomie. Ce groupe a réalisé une note sur le reprérage, l'orientation et l'accompagnement des personnes en situation de précarité dans leur parcours de santé. Validée par la CRSA, cette note pose les principes partagés qui sous-tendent aux actions "santé-précarité" et qui doivent guider la politique régionale de santé pour les acteurs de la démocratie sanitaire.

Télécharger la note "Repérer, orienter et accompagner les personnes en situation de précarité dans leur parcours de santé"

Imprimer E-mail

Zoom sur l'atelier cuisine

La pension de famille des Capucins à Angers organise des ateliers cuisine. Deux groupes de 5 résidents se réunissent mensuellement pour préparer et partager un repas. Depuis octobre la pension de famille a instauré une nouveauté. En effet, des partenaires de la structures sont invités à venir préparer et partager le repas. L'objectif est de permettre aux résidents d'avoir accès à différentes informations dans une ambiance conviviale. 

Le 24 octobre, la FASFASFédération des acteurs de la solidarité Pays de la Loire était invitée à partager ce moment pour présenter les activités de la Fédération et le Conseil Régional des Personnes Accueillies et accompagnées (CRPA). 

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte