La Déclaration de Fribourg sur les droits culturels

La Déclaration de Fribourg sur les droits culturels et le fruit d'un travail de 20 ans d'un groupe international d'experts, connu sous le nom de "Groupe de Fribourg".

La Déclaration de Fribourg s'inscrit à la suite de consultations et de travaux menés par les membres du Groupe, entre autres auprès de l'UNESCO, du Conseil de l'Europe, de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Un projet de déclaration avait été co-édité en 1998 avec l'UNESCO, avec son commentaire article par article. La version actuelle se présente comme un texte issu de la "société civile", amélioré grâce au travail de nombreux observateurs de divers continents, réunis dans l'Observatoire de la diversité et des droits culturels , lié à l'Organisation internationale de la Francophonie et à l'UNESCO.

Cette Déclaration sur les droits culturels rassemble et explicite les droits qui sont déjà reconnus, mais de façon dispersée dans de nombreux instruments.

 

Le lancement de la Déclaration a eu lieu les 7‐8 mai 2007 au sein de l'Université de Fribourg et du Palais des Nations Unies à Genève, en Suisse. Le texte proposé est parrainé par une cinquantaine de personnalités reconnues dans le domaine des droits de l'homme, ainsi que par une plate‐forme d'ONG.

La Déclaration de Fribourg aborde :

- Les principes fondamentaux
- Des éléménts de définitions
- Les questions d'identité et de patrimoine culturels
- Le droit à la référence à des communautés culturelles
- Le droit à l'accès et à la participation à la vie culturelle
- Le droit à l'éducation et à la formation
- Le droit à l'information et à la communication
- Le droit à la coopération culturelle
- Les principes de gouvernance
- La question de la culture et de l'économie
- Les responsabilité des acteurs publics
- Les responsabilité des Organisations internationales

 

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte