La FNARS présente à la conférence politique de la FEANTSA à Paris

 

La FEANTSAFEANTSAFédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri organisait sa conférence politique annuelle 2015 à paris les 18, 19 et 20 juin : « Grande Cause pour relier l’échelon local à l’Europe ».

Réalisée en partenariat avec la Ville de Paris et les membres français de la FEANTSAFEANTSAFédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri, cette conférence a réuni 350 professionnels travaillant sur le sans abrisme de toute l’Europe : visites de terrain auprès d’associations, tables rondes européennes, ateliers thématiques et groupes de travail stratégiques.

La FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale a été largement présente dans l’organisation de la conférence.

 

Cette conférence s’inscrit dans un contexte européen particulier.

Les instances européennes reconnaissent de plus en plus que le sujet des sans abri doit faire l’objet de réponses européennes. Ainsi, la Commission européenne a publié en 2013 des orientations politiques pour accompagner les États membres dans leurs actions pour lutter contre le sans-abrisme. En outre, les programmes ciblant les personnes sans domicile sont maintenant éligibles sous les nouveaux Fonds structurels et d’investissement européens. Enfin, le Parlement européen a déjà demandé à deux reprises l’élaboration d’une stratégie européenne de lutte contre le sans-abrisme (en 2011 et 2014), et le Comité européen des régions a réitéré cet appel fin juin 2014.

Pour autant, l’Europe fait face à une crise économique et l’objectif de la stratégie Europe 2020 de réduire le nombre de personnes sous le seuil de pauvreté en Europe de 20 millions entre 2010 et 2020 est déjà illusoire. A mi-parcours de la stratégie, le nombre de pauvres dans l’Union a augmenté de 8 millions entre 2010 et 2015. Malgré les annonces européennes, force est de constater que l’Union a abandonné le suivi du volet inclusion de sa stratégie et que les politiques de rigueur demandées aux Etats membres (logement, santé, allocations chômage, retraites, sécurité sociale, etc.) ne vont ni dans le sens d’une réduction de la précarité, ni celui d’une meilleure cohésion sociale, comme l’ont rappelé le ministre italien aux affaires sociales et l’adjointe au Maire d’Athènes lors de la table ronde d’ouverture de la conférence.

L’échelon local est d’importance dans les réponses apportées aux personnes à la rue. Plusieurs villes européennes ont engagé des stratégies locales dans ce sens et développent des coopérations entre-elles pour apprendre et s’inspirer mutuellement. Les associations ne sont pas en reste et leur action, primordiale sur le terrain, doit pouvoir s’articuler avec des politiques communautaires cohérentes en matière de lutte contre l’exclusion sociale et des modes de financement européen accessibles et allégés, comme l’a rappelé Louis Gallois, Président de la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale, lors de la table ronde de clôture.

Face l’actualité française et européenne, la question de l’accueil des migrants a été largement débattue durant la conférence. Préserver un accueil inconditionnel et digne ainsi qu'un accompagnement social sans s’attacher à la situation administrative des personnes est le principal message. Louis Gallois a relayé les positions de la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale sur ce sujet et en particulier la proposition de Conférence de consensus européenne sur l’accueil des migrants émise par la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale lors de son Assemblée Générale du 18 juin. Cette dernière a été reprise par la FEANTSAFEANTSAFédération Européenne des Associations Nationales Travaillant avec les Sans-Abri lors de sa propre Assemblée Générale qui a eu lieu à l'issue de la conférence..

 

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte