Erasmus + : le nouveau visage des échanges transnationaux

Adieu Comenius, Grundtvig, Leonardo, Erasmus : voici le nouveau programme « Erasmus + » qui les regroupe à compter du 1er janvier 2014. Dernières informations sur ce programme encore en construction.

Le programme devrait bénéficier de 14 à 15 milliards d’euros de financements pour les 7 ans à venir. Trois grandes actions vont structurer Erasmus + :

  1. Les mobilités individuelles à des fins d’apprentissage (60% du budget)
  2. Les actions de coopération et les partenariats pour l’innovation et le partage d’expérience (36% du budget)
  3. Le soutien à la réforme des politiques publiques (4% du budget)

Au sein des actions de coopération sont prévus les partenariats stratégiques qui peuvent intéresser vos associations: gérés comme auparavant par l’agence 2e2f basée à Bordeaux, ils « visent le rapprochement entre acteurs impliqués sur un territoire dans un secteur donné : l’éducation, la formation, la jeunesse… ». Ils doivent regrouper au moins trois organisations issues de trois pays différents. Quelques changements notoires par rapport à l’ancienne version sont à prendre en compte :

-          Seul le coordinateur dépose un dossier à son agence nationale

-          Le dépôt se fait de manière dématérialisée

-          Seul le coordinateur perçoit et gère le budget (davantage de détails sont attendus sur ce point)

-          Le projet peut durer 2 à 3 ans

-          Ouverture possible aux pays tiers si cela est bénéfique aux organisations européennes

-          Enjeu de territoire à placer au cœur du projet

Le nombre de partenaires est fixé à 10 maximum, pour un budget ne pouvant pas excéder 450.000 € dont 150.000 € / an. Le financement de ces partenariats stratégiques s’effectuerait comme tel :

  •           Frais de gestion : 125 € / mois pour le coordinateur ; 100 € / mois pour les autres partenaires
  •           Frais de réunions transnationales (transport, logement, repas) : 475 € / mobilité. Une mobilité restant définie comme le déplacement d’une personne à l’étranger. Le plafond est fixé à 40 mobilités, soit 19.000 €.
  •        Frais de production intellectuelle : coût unitaire journalier variable en fonction de 4 catégories de personnel
  •              Frais de séminaires et conférences : plafond fixé à 30.000€. 100 € / partenaire national. 200 e / partenaire européen.
  •              Activités d’apprentissage et de formation : 275 € / voyage
  •          Frais exceptionnels : achats courants (consommables, imprimantes, sous traitance…) : plafond fixé à 50.000 €. Sur ce point, les demandes de justificatifs et contrôles seront lourds pour éviter toute dérive.
  •              Besoins spécifiques (type handicap) : prise en charge à 100 % des frais réels.

Vous souhaitez monter un projet ? Merci de contacter le chargé de mission Europe de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité pour échanger sur votre projet :

D’autres types de projets pourront intéresser les adhérents FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité : mobilités individuelles de formation, alliances sectorielles ou encore actions de soutien à la réforme des politiques publiques. Nous vous tiendrons régulièrement informés des nouveautés pour 2014 – 2020.

 

Attention : les informations contenues dans cet article sont prévisionnelles, et susceptibles d'être modifiées d'ici le 1er janvier 2014.

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte