Le Comité des régions réclame une politique contre le sans-abrisme

Le Comité des régions européen, instance de consultation composée d'élus locaux ou régionaux, a adopté le 22 juin 2010, des propositions pour lutter contre la très grande précarité et le sans-abrisme. Le Comité a agi en vertu de son droit d'initiative inscrit dans le Traité. Le Comité entend ainsi dénoncer les répercussions sociales de la crise et demander à la Commission européenne de faire des propositions ciblées qui soutiennent les collectivités territoriales dans leur lutte quotidienne contre le sans-abrisme.

Le rapport souligne l'absence de données statistiques officielles fiables. Il est donc «difficile d'élaborer les stratégies économiques et sociales nécessaires pour vaincre le sans-abrisme et de garantir leur efficacité».

Le rapporteur, Tore Hult, vice-président du conseil municipal d'Alingsås (SE/PSE), estime que les institutions européennes doivent se mobiliser au-delà de leur rôle  traditionnel de coordination et doivent participer "de manière plus active à l'élaboration et au suivi des mesures adoptées. La prochaine période de programmation des fonds structurels devrait accorder davantage de ressources à cette question".

Cette approche a reçu le soutien de la Fédération européenne des associations nationales travaillant avec les sans-abris (FEANTSA), avec laquelle le Comité des régions parraine le réseau Habitact, qui réunit les villes en pointe de la lutte contre la très grande précarité.

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte