Etats généraux du logement : pour une politique de prévention des expulsions plus efficace

Actualités

En 2010, la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité a participé à la démarche des Etats généraux du logement, puis a poursuivi son implication en co-animant avec la Fondation Abbé Pierre un groupe de travail qui a produit un document détaillant 12 propositions pour améliorer la politique de prévention des expulsions.

Organisés à l'initiative de l'ensemble des acteurs du logement, soit une trentaine d'organisations au total (associations d'élus, associations d'insertion par le logement, associations de consommateurs et d'habitants, logement social et Mouvement HLMHLMHabitation à loyer modéré, opérateurs privés, opérateurs privés à caractère social et partenaires sociaux), les Etats généraux du logement (EGL) visaient à refondre, en profondeur, la politique du logement pour mieux répondre à l'urgence des besoins des habitants. Les acteurs des EGL se sont ainsi accordés sur 15 propositions phrases, représentant le socle d’une refonte de la politique du logement En 2011, la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité a poursuivi son implication dans les EGL en co-animant avec la Fondation Abbé Pierre un groupe de travail autour de la prévention des expulsions.

Ce groupe a produit un document détaillant 12 propositions pour améliorer la politique de prévention des expulsions.

 

 

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte