Suspension de la contractualisation : les négociations se poursuivent

Actualités

Dans la continuité de la lettre adressée à Cécile Duflot demandant la suspension de la contractualisation et de l’ENC le 19 juin dernier, la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale poursuit les négociations avec la DGCSDGCSDirection générale de la Cohésion sociale et le cabinet de la ministre.

La FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale, la Croix rouge française, la FEHAPFEHAPFédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne, la Fondation armée du salut et l’UNIOPSS, ont participé au comité de pilotage de l’ENC, le 25 juin dernier, et ont fait part leur analyse et de leurs demandes communes sur la contractualisation et l’ENC à la DGCSDGCSDirection générale de la Cohésion sociale (télécharger : Note sur les constats et demandes portées collectivement lors du copil ENC)

Les difficultés remontées par les associations ne sont pas partagées par la DGCSDGCSDirection générale de la Cohésion sociale. Pour elle, la contractualisation crée sur certains territoires une dynamique intéressante.  Elle estime par conséquent que notre demande  de suspension donne un coup d’arrêt préjudiciable à la démarche de contractualisation et à l’ENC. Par ailleurs, d’après l’évaluation faite par Accenture, les formations ont donné assez largement satisfaction aux participants. Sur 508 questionnaires,  78%  des participants se déclarent satisfaits de la formation sur l’utilisation de l’ENC (module 2).

Etant donnée l’écart d’analyse entre la DGCSDGCSDirection générale de la Cohésion sociale et la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale sur la contractualisation/ENCENCÉtude nationale des coûts, la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale  en lien avec les associations régionales élabore un diagnostic des dialogues de gestion et de la contractualisation. Ce diagnostic doit permettre de réaliser notre bilan d’étape,  pour participer à celui que nous demandons à la ministre. Il permettra d’étayer les constats généraux et objectiver les difficultés rencontrées sur les territoires : absence de diagnostic partagé des besoins ; des réorientations d’activités qui se soldent aujourd’hui sur la plupart des territoires par une transformation des places d’hébergement en résidences sociales, maisons relais, intermédiation locative avec un accompagnement limité (AVDLAVDLAccompagnement vers et dans le Logement) ; une insuffisante prise en compte des besoins de l’urgence…

Suite à ce rendez vous, les 5 organisations ont sollicité à nouveau un rendez vous auprès de Cécile DUFLOT et de son cabinet. Dans cette perspective des questions ont été formulées sur l’ENC/contractualisation. Nous attendons des réponses précises à ces questions de la DGCSDGCSDirection générale de la Cohésion sociale et de la ministre à la fois sur le plan technique et politique. (Télécharger : Note sur questions posées à la ministre/DGCS)

En fonction de la nature des réponses apportées/éclaircissements donnés sur un certains nombre de points, la FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale et les autres associations décideront des suites à donner : levée de la suspension ou non…

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte