Une journée nationale d'échanges pour les pensions de familles

Les pensions de famille et résidences accueil sont des modalités particulières de résidences sociales qui ont vu le jour il y a une vingtaine d'année sous forme expérimentale. Désormais généralisées, elles jouent un rôle essentiel dans la palette des dispositifs destinés au logement des personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale. Elles sont aujourd'hui à la croisée des chemins, puisqu'elles ont d'un côté fait la preuve de leur pertinence en déployant des formules extraordinairement diversifiées selon les territoires, les gestionnaires et les publics, mais peinent parfois encore de l'autre à asseoir leur légitimité face aux acteurs historiques du secteur et aux partenaires institutionnels. Le 12 décembre dernier, la délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (DIHALDIHALDélégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement) leur consacrait une journée nationale d'échanges qui a réuni plus de 400 participants. Habitants, gestionnaires, hôtes et intervenants sociaux, partenaires et finasseurs ont pu débattre de leurs conceptions respectives du dispositif et de ses finalités.

Cette manifestation était adossée à la présentation des premiers résultats de l'étude sur les pensions de familles commanditée par le ministère du logement. En s'appuyant sur une enquête à la fois quantitative et qualitative, il s'agissait de mieux qualifier les publics accueillis, les modes d'organisation et les partenariats déployés pour apprécier la distance aux textes fondateurs et envisager d'éventuelles adaptations.

Il apparaît ainsi que si les pensions de famille et résidences accueil logent principalement des hommes isolés, fragilisés économiquement, socialement et affectivement par des parcours de vie difficiles, elles accueillent également des profils plus atypiques comme des ménages avec enfants, des personnes victimes de violences, des jeunes, etc. L'étude révèle de plus la prégnance des addictions, des troubles psychiques, du handicap ou du vieillissement au sein de la population, affections présentes respectivement chez 39%, 38% et 10% des habitants. Du point de vue spatial, les pensions de famille sont majoritairement constituées de petits bâtiments indépendants en milieu urbain et proposent des T1 ou des T1'. Certaines structures se distinguent toutefois de ce modèle par une offre en diffus, des ensembles plus grands ou encore l'existence de chambres et non de logements au sens strict. Les espaces collectifs jouent un rôle déterminant dans la vie en pension de famille, leur usage pouvant être totalement libre ou encadré par des règles plus restrictives.

L'accompagnement et la régulation de la vie quotidienne sont réalisés par un ou deux hôtes, métier dont l'identité professionnelle est encore en voie de stabilisation. Les missions des hôtes participent en effet tantôt du travail social, de la gestion locative adaptée, de l'animation socio-éducative ou encore de la médiation. Cette pluralité d'attributions peut générer un manque de reconnaissance de la part des partenaires extérieurs, en particulier médico-sociaux et sanitaires, dont la collaboration détermine pourtant largement la réussite de l'inscription des habitants dans leur environnement. Face à cette difficulté et à la précarisation croissante des publics, certains gestionnaires ont choisi d'internaliser les prestations d'accompagnement social. La légitimité de ce processus ne fait pas consensus entre associations : adaptation nécessaire aux défaillances du droit commun, ou ré-institutionnalisation de l'intervention sociale ?

Le rapport exhaustif de l'enquête sera prochainement publié par le ministère du logement. La FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale participera aux travaux d'adaptation du dispositif pilotés par la DiHAL.

Télécharger le programme de la journée

Télécharger les supports de la journée

Télécharger la synthèse de l'étude

 

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte