Plan Ambition IAE : le positionnement de la Fédération des acteurs de la solidarité

Actualités

La Fédération des acteurs de la solidarité travaille en lien étroit avec le Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi (CIE) pour porter sa vision des politiques d’accès à l’emploi. Nous avions partagé notre ambition pour le secteur de l’IAE lors de la remise du rapport Borello à la ministre du travail Muriel Pénicaud en janvier 2018. Nous sommes toujours convaincu que la réforme de demain, sans être un big bang, doit permettre de lever les freins et d’accélérer les innovations issues des structures qui maillent le territoire et qui ont construit jour après jour une expertise dans l’accompagnement et l’encadrement des salariés en parcours, l’identification de nouveaux besoins sociaux, l’accès aux droits et le développement économique des territoires.

Nous avons identifiés 3 axes à porter en priorité dans cette concertation :

  1. Le premier axe de la réforme doit être de remettre l’humain au cœur de l’outil d’insertion. En effet, il doit permettre à l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique de se recentrer sur les publics particulièrement éloignés de l’emploi et sorties des radars des services publics.
  2. Le second axe concerne la notion de territoire. Il est en effet nécessaire de valoriser l’impact et l’utilité sociale des actions des SIAE au sein de leur écosystème territorial. Les disparités territoriales  sont donc une dimension à prendre en compte quant au déploiement de l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique à venir.
  3. Le troisième axe essentiel est le financement et le développement économique des SIAE. Pour pouvoir accompagner mieux et plus largement un public plus éloigné de l’emploi les SIAE doivent pouvoir être soutenues dans leur développement économique.
Lire la note de positionnement Fédération des acteurs de la solidarité, Emmaüs France et Coorace

 

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte