Favoriser la participation des salariés en insertion

outils-fnarsL’expérience le démontre : la qualité d’accompagnement réalisé au sein d’une structure de l’Insertion par l’Activité Economique implique l’adhésion forte du salarié en insertion au projet et objectifs de l’accompagnement.

Pour susciter cette adhésion et donc renforcer l’efficacité du parcours d’insertion, il est indispensable d’impliquer le salarié en insertion lui-même, de lui permettre de construire et de s’approprier l’accompagnement à la réalisation de son projet. Comment espérer qu’une personne retrouve un emploi et y reste si elle n’a pas envie de l’occuper, si elle n’est pas convaincue de la nécessité de le faire ? Des principes fondamentaux et des bonnes pratiques peuvent aider les SIAE à s’inscrire dans cette démarche.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Imprimer E-mail

Mettre en œuvre une action de formation mutualisée

outils-fnarsMettre en œuvre une action de formation est souvent difficile. Compte tenu de la taille souvent réduite des structures, de la diversité des projets professionnels des salariés en insertion, la structure ne dispose souvent que d’un faible volume de personnes souhaitant être formées sur un même métier et n’a que peu de moyens de négocier une prise en charge financière importante de la part d’un OPCA ou une adaptation de l’offre de formation.

La mutualisation d’une action entre plusieurs SIAE d’un même territoire représente souvent une solution à ces difficultés. Mise en œuvre dans plusieurs départements, elle implique un travail d’ingénierie important, que les expériences locales illustrent, en termes de méthodes ou de freins.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Imprimer E-mail

Les dispositifs des politiques jeunesse

outils-fnarsPlusieurs acteurs interviennent dans l’accompagnement social des jeunes en difficulté et peuvent représenter des partenaires pertinents, pour détecter les jeunes, enrichir l’accompagnement que vous leur proposez par la mobilisation d’autres compétences ou encore s’inscrire dans des partenariats déjà existants que ces acteurs auraient pu conclure.

Ces acteurs peuvent en outre parfois proposer des aides financières aux jeunes ou des contrats et mesures spécifiques d’accompagnement les concernant.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Imprimer E-mail

Quel cadre pour l’accompagnement de publics placés sous main de justice

outils-fnarsL’enquête FNARSFNARSFédération nationale des Associations d’Accueil et de Réinsertion sociale 2012 sur l’accès des personnes placées sous main de justice à montré qu’une large majorité des SIAE et AVAAVAAdaptation à la vie active du réseau avait déjà accompagné des personnes confrontées à des problématiques judiciaires. Elle a aussi montré que les problématiques socioprofessionnelles rencontrées par ce public n’étaient pas différentes de celles vécues par les salariés en insertion en général et que l’accompagnement de ces personnes n’impliquaient pas de prise en compte spécifique, à l’exception d’un partenariat avec le SPIP jugé par ailleurs globalement positif.

La connaissance des différentes mesures les plus répandues dans l’IAE peut alors permettre d’accompagner plus de personnes placées sous main de justice.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Imprimer E-mail

Favoriser la conciliation des temps pour un accès à l’emploi de qualité

outils-fnarsPour les personnes en précarité, la conciliation des temps professionnels et privés, notamment familiaux, est une problématique encore plus aigue que pour l’ensemble de la population. Faute de moyens financiers mais aussi parfois de réseau social et familial, les personnes ne disposent pas de ressources pour faire garder leurs enfants ; elles doivent alors accepter des temps partiels, synonymes de revenus limités, de droits sociaux moindres et de perspectives d’évolution professionnelle très restreintes, ou ne pas travailler du tout. Elles sont ainsi enfermées dans la spirale de la précarité, ne pouvant obtenir les moyens leur permettant de sortir de cette situation. Et lorsque ces personnes travaillent, elles doivent souvent « bricoler » plus que « concilier », ne parvenant pas à un équilibre satisfaisant.

Des solutions, parfois partielles, à certains freins peuvent être apportées, à la fois en terme de financement de services comme d’aménagement des conditions de travail.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte