Un outil d'observation inédit sur l'accès aux soins : l'Observatoire santé

Régulièrement, des difficultés pour accéder aux soins et aux droits sont rapportées par les personnes et les professionnels au sein des Conseils consultatifs régionaux des personnes accompagnées (CCRPA), ainsi que dans les commissions régionales santé de la Fédération des acteurs de la solidarité.

- Observatoire Santé -
Cliquez ici pour témoigner de vos difficultés d'accès aux droits et aux soins

Lire la suite

Imprimer E-mail

TAPREOSI - 1 an du projet : Finalisation du guide d’accompagnement et expérimentation par les structures

Le projet TAPREOSI "Tabac et précarité, évaluation opérationnelle d'une stratégie d'intervention" est mené conjointement par la Fédération Addiction et la Fédération des acteurs de la solidarité, en partenariat avec l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) depuis maintenant un an. Il est financé dans le cadre du Fonds de lutte contre les addictions (anciennement fonds de lutte contre le tabac).

Lire la suite

Imprimer E-mail

Retour sur la journée LHSS LAM ACT organisée par la Fédération des acteurs de la solidarité le 22 Novembre 2019

Journée détude LHSS LAM ACT

La journée d’études sur les Lits Haltes Soins Santé (LHSSLHSSLits halte soins santé), les Lits d’Accueil Médicalisé (LAMLAMLits d'accueil médicalisés) et les Appartements de Coordination Thérapeutique (ACTACTAppartement de Coordination Thérapeutique) s’est déroulée vendredi dernier à la résidence internationale de Paris. La journée a réuni des associations adhérentes à la Fédération, des non-adhérentes, des représentant.e.s de l’Etat, et des partenaires de la Fédération. Elle a réuni plus de 150 personnes.

Lire la suite

Imprimer E-mail

[CP] Le gouvernement s’apprête à dégrader la santé des personnes étrangères : le cri d’alarme des associations

CpSanté

Communiqué de presse
Paris le 31/10/2019

Alors même qu’Agnès Buzyn réaffirmait début octobre devant les députés-es « le droit à la santé pour tous-tes », son audition devant les parlementaires le 30 octobre laisse présager la mise en place de nombreuses entraves à ce droit. La couverture santé des personnes étrangères est gravement menacée par l’instauration d’un délai de carence pour les demandeurs-ses d’asile et d’un accord préalable aux soins pour les personnes sans papiers.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte