Réduire les inégalités sociales de santé

Archives

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) a consacré récemment deux ouvrages à la question de la réduction des inégalités sociales de santé. L'un ayant trait à la gouvernance sanitaire avec la mise en place des ARSARSAgence Régionale de Santé et un autre plus général sur ce même thème.

La création des agences régionales de santé (ARSARSAgence Régionale de Santé) représente à la fois une évolution majeure du système de santé français et un défi pour l'ensemble des acteurs institutionnels, professionnels et associatifs. Pour accompagner cette réforme, le ministère de la Santé a confié à plusieurs groupes de travail la mission de fournir des éléments permettant une mise en oeuvre rapide et pertinente.
Le présent volume est conçu comme un vade-mecum à l'usage des directeurs généraux des agences régionales de santé, de leurs collaborateurs et de tous les acteurs de terrain qui s'investissent pour réduire les inégalités sociales de santé.

 

Les inégalités sociales de santé ont tendance à s'accroître, y compris dans les pays d'Europe occidentale dont la France. Cet ouvrage est prioritairement destiné aux professionnels confrontés à ces inégalités, qu'ils travaillent dans la santé, l'éducation, le social ou dans tout autre domaine. Rédigé par une cinquantaine d'experts reconnus, il a été élaboré par un comité éditorial associant très largement le Québec, qui dispose d'une expertise incontestée en la matière, ainsi que l'Union internationale de promotion de la santé et d'éducation pour la santé (UIPES). Guide d'aide à l'action rassemblant des expériences nationales et internationales qui tentent de réduire les inégalités, son objectif est de mettre à disposition des lecteurs les connaissances scientifiquement validées et les pratiques évaluées dont pourront s'inspirer les porteurs de projets.

Ces document sont également téléchargeables en ligne sur le site de l'INPES.

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte