Aide médicale d'Etat : non au passage en force de Matignon

Si les sénateurs ont annulé certaines restrictions à l'AMEAMEAide médicale de l'État votées par l'Assemblée nationale samedi 4 décembre dernier dans le cadre de l'examen du projet de budget pour 2011, le gouvernement réaffirme sa volonté de réformer l'AMEAMEAide médicale de l'État. A la veille de  la commission mixte paritaire (CMP) le 13 décembre prochain, la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité poursuit sa mobilisation aux côtés de l'ODSE et du CISSCISSCollectif Inter-associatif Sur la Santé pour défendre l'AMEAMEAide médicale de l'État.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Mise en place des ARS : quelle place pour la santé des personnes en situation de précarité ?

La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité a rencontré Emmanuelle Wargon, secrétaire générale des ministères chargés des Affaires sociales, le 8 décembre. Nommée le mercredi 21 juillet 2010 en Conseil des ministres en remplacement de Jean-Marie Bertrand, elle est chargée, dans le cadre de ses fonctions, du pilotage et de la mise en œuvre des Agences régionales de santé (ARSARSAgence Régionale de Santé).

Lire la suite

Imprimer E-mail

Non au démantèlement de l'Aide Médicale d'Etat

Discuté dans le cadre d'un amendement au PLF 2011, le projet de réforme de l'Aide Médicale d'Etat a été adopté à l'Assemblée nationale le 2 novembre dernier. A la veille de l'ouverture des discussions au Sénat et dans la continuité des actions menées,  la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité cosigne avec l'UNIOPSSUNIOPSSUnion nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux et l'ODSE un communiqué de presse pour dénoncer le projet de de la majorité d'introduire un ticket d'entrée de 30 euros à l'Aide Médicale d'Etat et de réduire le panier de soin couvert.

 

Lire la suite

Imprimer E-mail

Remise en cause de l’aide médicale Etat

La majorité gouvernementale projette de mettre fin à la gratuité de l'Aide médicale Etat (AMEAMEAide médicale de l'État) par l'instauration d'une contribution forfaitaire de 30 € à la charge des étrangers bénéficiaires et la réduction du panier de soins couverts. Annoncée par la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot le 16 juin dernier devant la commission des Finances du Sénat, la proposition visant à durcir les conditions d'accès à l'Aide médicale Etat a été appuyée par plusieurs parlementaires. Elle devrait être étudiée dans le prochain projet de loi de finances.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte