Organisation des relations entre les ARS et services déconcentrés de la cohésion sociale, jeunesse et sport

Les missions des Agences Régionales de Santé (ARSARSAgence Régionale de Santé) et des directions territoriales chargées de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCSDRJSCSDirection Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, DDCSDDCSDirection Départementale de La Cohésion Sociale, DDCSPP) ont vocation à développer de nombreuses collaboration sur des thèmes communs d'intervention.
Une instruction du 11 janvier 2011 publiée au Bulletin Officiel du 15 février vient définir et recenser les champs communs d'intervention, les outils et les dispositifs existants ainsi que les modalités de collaboration entre les deux réseaux.

  • Missions des ARSARSAgence Régionale de Santé : « définissent et mettent en œuvre un ensemble coordonné de programmes et d'action concourant à la réalisation des objectifs de la politique nationale de santé, des principes de l'action sociales et médico-sociale et des principes fondamentaux du code de la sécurité sociale ».
  • Missions des DRJSCSDRJSCSDirection Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale : « assurent sous l'autorité du préfet de région le pilotage et la coordination des politiques sociales, sportives, de jeunesse, d'éducation populaire et de vie associative et leur mise en œuvre ».
  • Missions des DDCSDDCSDirection Départementale de La Cohésion Sociale : « mettent en œuvre ces mêmes politiques [que les DRJSCSDRJSCSDirection Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale] et concourent à l'identification et à la prise en compte des besoins prioritaires de santé des populations les plus vulnérables et à la lutte contre les toxicomanies et les dépendances »

Ainsi, des collaborations privilégiées doivent avoir lieu entre les différents services, notamment dans les champs suivants :
- la connaissance et l'analyse des déterminants sociaux de l'état de santé, notamment les inégalités sociales, les évolutions sociales et sanitaires dans les territoires.
- la prise en compte des personnes en situation précaire ou vulnérables , personnes agées ou personnes handicapées, habitants de quartiers prioritaires dans la planification et la mise en œuvre des politiques locales de santé, de prévention d'éduction à la santé et d'accès aux soins
- la prise en compte des besoins de santé des jeunes
- éducation à la santé (dans les PRS, PRAPS)
- accompagnement social et l'insertion des personnes en perte d'autonomie, étrangers malades, personnes souffrant d'addiction ou en souffrance mentale...

L'implication des DRJSCSDRJSCSDirection Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale dans les travaux menés par les ARSARSAgence Régionale de Santé dans le cadre des Projets Régionaux de Santé est « attendue » en vue de faire prendre en compte les besoins de santé des populations citées ci-dessus. 
L'instruction précise également le rôle et la place du référent cohésion sociale de l'ARSARSAgence Régionale de Santé (notamment à travers la prise en compte de publics en situation de précarité).

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte