Saisine auprès du Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits fondamentaux des personnes exilées à Calais, Grande Synthe et ailleurs :

Publics

Soumise par une coalition composée des 34 associations, auprès du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement convenable en tant qu’élément du droit à un niveau de vie suffisant ainsi que sur le droit à la non discrimination à cet égard.

Les associations demandent à ce que de véritables solutions d’hébergements dignes et durables soient offertes aux personnes exilées et rappellent que l’Etat ne peut se satisfaire uniquement de la solution des CAES (Centre d’Accueil et d’Examen des Situations Administratives) qui n’ont vocation à accueillir que les personnes désireuses de présenter une demande d’asile en France, alors qu’une grande majorité des personnes sont déboutées de l’asile ou soumises au règlement Dublin III.

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte