Votre structure propose des services aux MNA ? Référencez-les sur l’application Miniila !

Promis lors de la précédente newsletter, nous revenons vers vous au sujet de l’application “Miniila” qui s’adresse aux MNAMNAMineurs non accompagnés de notre territoire. 

 

Dans le but delutter contre les risques d’exposition au trafic d’être humain, la consommation/trafic de drogue,la prostitution et pour favoriserleurinclusion sociale,MissingChildrenEurope a développéun outil numériqueà leur service.

 

Il donne à voir les droits auxquels ils ont accès,répertorieles services proposés par les structures qui sont à proximitédu lieu où ils sont localiséset pouvant répondre à leurs besoins (santé, hébergement, aidealimentaire, etc.). 

 

Vous souhaitez y référencer vos services d’accueil,d’orientation,d’hébergement et d’accompagnement des Mineurs Non Accompagnés ? 

 
 

Le SSI est à votre disposition, n’hésitez pas à les contacter.Ils sont également disponibles pourorganiserune visioconférencede façon àvous expliquer plusconcrètementle fonctionnement et l’utilisation de l’application. 

 

Retrouvez la plaquette de présentation de l’application ci-jointe, ainsi que lesite internet :https://miniila.com/

Imprimer E-mail

[MEL] Soutien aux associations fragilisées par la crise

Pour soutenir les associations fragilisées par la crise, le conseil municipal de la ville de Lille, qui s'est réuni le 12 juin, a voté la création d'un fonds exceptionnel d'urgence et d'accompagnement d'un million d'euros pour 2020. Les associations qui souhaitent en bénéficier peuvent déposer une demande auprès de la Maison des Associations. 

Depuis le début de la crise sanitaire, la Ville a été aux côtés des associations, avec l’appui de la Maison des Associations, qui les a accompagnées quotidiennement pendant le confinement, et via la plateforme Place des Assos qui a recueilli près de 400 propositions en 2 mois. La Ville a maintenu toutes les subventions votées ou prévues pour les associations, même quand les activités concernées n’ont pu se tenir ou ont été modifiées. Elle a également rendu gratuits les loyers des associations lorsqu’elles sont hébergées dans des locaux municipaux.

 

Un fonds d’urgence d’un million d’euros

Ce fonds d'urgence voté par le conseil municipal contribue à aider les associations lilloises, lommoises et hellemmoises qui font face à des  problèmes matériels, financiers (perte de recettes, surcoût d’activités…), RH (besoins de formation aux gestes barrières, défection de bénévoles) et de fonctionnement (relations avec les adhérents, organisation de conseils d’administration, etc).

Les aides financières peuvent être débloquées dès ce mois de juin et pendant l’été.

Un premier volet, à hauteur de 350 000 euros, est déployé avec l’appui de la Fondation de Lille.

Après l’été, le reste du fonds sera mobilisé soit directement par la Ville, soit à nouveau avec l’appui de la Fondation de Lille.

La Ville proposera également un soutien logistique, matériel ou de formation pour aider les associations à faire face aux mesures engendrées par les protocoles sanitaires d’activité.

 

Une démarche simple pour bénéficier du fonds

Pour bénéficier du fonds, les associations déposent leur demande auprès de la Maison des Associations (consultez le dossier ci-dessous).

L’aide financière est décidée collégialement (élus, associations, Fondation) sur des principes partagés. Le versement est immédiat.

  • 1er dépôt avant le 20 juin
  • 2ème dépôt avant le 10 juillet
  • 3ème dépôt avant le 15 septembre.

Les critères d'éligibilité au soutien:

  • Avoir son siège social ou son activité principale à Lille, Hellemmes ou Lomme,
  • L'activité de l'association doit être majoritairement portée par des bénévoles ou des emplois aidés (sauf dérogation)
  • Perte de chiffre d'affaires net lié à la crise sanitaire
  • Difficultés de trésorerie prévisibles sur l'exercice en cours
  • Maintien de contrats de travail ou d'engagements divers malgré les annulations ou reports
  • La demande doit concerner les politiques municipales
  • La Ville ne se substituera pas aux désengagements de tiers ou à d'autres aides légales non sollicitées

Lien vers le site de la Mairie de Lille

Imprimer E-mail

Jounée Mondiale des Réfugiés 2020 : #effortdesolidarite

effort solidariteLa Fédération des Acteurs de la Solidarité se mobilise depuis 2001 pour la Journée mondiale des réfugiés, qui a lieu chaque année le 20 juin. 2001 fût l'année du 50ᵉ anniversaire de l'adoption de la Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés, elle a pour but de sensibiliser à la cause des réfugiés du monde.

Cette année, le contexte sanitaire lié à l'épidémie COVID-19 a bouleversé l'accueil, l'hébergement et l'accompagnement des publics en exil. Mais les associations ont su adapter leur fonctionnement et ont maintenu leur activité. Elles se sont largement mobilisées pour limiter l'accroissement des situations d'exclusion et de pauvreté.

Cette situation sociétale inédite a considérablement impacté le quotidien et les parcours des personnes accompagnées. Elles ont, elles aussi, participé pleinement à l'effort de solidarité du pays. C'est pourquoi, nous souhaitions valoriser à l'occasion de cette journée quelques initiatives menées par les personnes elles-mêmes et convier les personnalités politiques et la presse locale à venir à la rencontre des associations.

Info et contact : Emilie GARBE - 07 50 59 05 96 -

Nous vous invitons à retrouver les initiatives menées par les publics ci-après :

2 3

4 5 

 

Imprimer E-mail

Participer à la Journée Mondiale des Réfugiés 2020 !

A l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, dont la date est fixée le samedi 20 juin 2020, la Fédération des Acteurs de la Solidarité vous propose, dans le contexte actuel de crise sanitaire liée au COVID-19 : de recueillir des initiatives qui ont été menées par ou avec les publics en exils pendant et après la période de confinement ainsi qu'une rencontre avec les personnalités politiques de vos territoires et la presse locale !  

L'objectif : à l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, valoriser les actions mises en place par, ou avec, les publics que vous hébergez et/ou accompagnez et montrer la manière avec laquelle ils ont, eux aussi, participé à l'effort de solidarité du pays. 

Pour accéder au formulaire, cliquez ici

Quelques précisions :  

Les publics en exils, de qui parle-t-on ?  

Des publics ayant quitté leur pays pour venir s'installer en France, quel que soit leur statut administratif ou la procédure dans laquelle ils sont inscrits (personnes en situation administrative incomplète, demandeurs d'asile, MNAMNAMineurs non accompagnés, BPI, dublinés, réinstallés, etc.) 

 

Comment le recueil d'initiatives va-t-il se matérialiser ?

Il prendra la forme d'un petit programme, dans lequel seront répertoriées les initiatives remontées et les coordonnées des structures disponibles pour rencontrer les personnalités politiques de leur territoire le samedi 20 juin 2020

 

A qui sera-t-il adressé ?

Le recueil est à destination des sénateurs, députés et élus locaux du territoire.  

Avec votre accord, les initiatives recensées pourront faire l'objet d'une communication grand public via une sollicitation des médias, un relais sur les réseaux sociaux...  

Puis-je faire partie du recueil si je n'ai pas identifié d'initiative au sein de ma structure ou si je n'ai pas la possibilité d’inviter les personnalités politiques de mon territoire à venir à notre rencontre (bien entendu dans le respect des gestes barrières et des mesures de sécurité sanitaire) ?

Pour faire partie du recueil, il vous faudra au moins répondre à l'une de ces actions : 

  • Faire remonter une pratique mise en place par ou avec les publics que vous accompagnez/hébergez
  • Avoir la possibilité d'accueillir dans votre structure une personnalité politique le samedi 20 juin 2020*  

*Sous réserve de la participation effective des personnalités concernées

 

Le soutien de la Fédération :

  • Transmission d’un kit comprenant :
    • Invitation type pour les élus locaux
    • Invitation type pour la Presse
    • Affiche type
    • Eléments de langage régionaux
    • Tout autre document que vous jugeriez utile.
    • Reportage pour le F magazine (à confirmer)

Pour toute question relative à ce questionnaire et/ou à l'organisation de la journée mondiale des réfugiés 2020, n'hésitez pas à prendre contact avec Emilie GARBE : ou au 07 50 59 05 96.

Imprimer E-mail

Saisine auprès du Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits fondamentaux des personnes exilées à Calais, Grande Synthe et ailleurs :

Soumise par une coalition composée des 34 associations, auprès du Rapporteur spécial des Nations Unies sur le logement convenable en tant qu’élément du droit à un niveau de vie suffisant ainsi que sur le droit à la non discrimination à cet égard.

Les associations demandent à ce que de véritables solutions d’hébergements dignes et durables soient offertes aux personnes exilées et rappellent que l’Etat ne peut se satisfaire uniquement de la solution des CAES (Centre d’Accueil et d’Examen des Situations Administratives) qui n’ont vocation à accueillir que les personnes désireuses de présenter une demande d’asile en France, alors qu’une grande majorité des personnes sont déboutées de l’asile ou soumises au règlement Dublin III.

Imprimer E-mail

  • 1
  • 2

Coordonnées

Fédération des acteurs de la solidarité
Hauts-de-France 

199 - 201 rue Colbert
Centre Vauban - Bâtiment Lille - 2ème étage
59000 LILLE
☎ 03 20 06 15 06
☏ fax 03 20 08 63 34

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de la Fédération des Hauts-de-France en cliquant ici.

Archives

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte