"Il nous a semblé essentiel de contribuer à une action de soutien" : L'association Resto Troc à Angers se mobilise dans le cadre de la crise du COVID-19

IAE

resto secours pop cooaam

L’association Resto Troc, située dans le quartier de Belle-Beille à Angers, est à la fois un lieu de restauration solidaire et un espace de vie sociale proposant des activités aux habitants. Les locaux de l’association sont en travaux depuis plusieurs mois, leur inauguration était prévue le 31 mars. Bien entendu, la crise sanitaire en a décidé autrement, mais l’équipe bénévole et salariée n’a pas baissé les bras et a su saisir l’occasion d’agir avec solidarité.

Nous faisons le point sur la situation actuelle avec Fanny Van Brederode, directrice de l’association.

distribution repas resto troc2

Nous faisons partie des établissements avec obligation de fermeture car rassemblant du public sur notre activité de restauration collective. Les travaux de nos locaux ayant dû être interrompus, nos cuisines ne sont pas encore utilisables. Les locaux provisoires que nous avions pu investir durant les travaux ne sont plus accessibles.

La plupart des salariés sont donc actuellement en activité partielle ou en arrêt pour garde d’enfants. En ce qui concerne les activités que nous menons dans le quartier, comme le jardinage, les randonnées, les ateliers parents enfants…elles ont été suspendues depuis le 16 mars. Je suis donc en télétravail, tout comme l’assistante administrative. Nous assurons un accueil et une écoute téléphonique à destination des salariés en parcours du chantier et des adhérents de Resto Troc. Nous continuons également à tenir le standard et assurer la gestion de l’association, en lien avec Corinne Leclair pour la partie comptable.

Oui car du fait de notre activité de restauration collective, nous sommes en lien avec les acteurs de la distribution alimentaire. Lorsque le Secours Populaire a annoncé le maintien de son activité de distribution malgré le confinement, le Conseil d’Administration a décidé de mettre à disposition notre camion frigorifique pour stocker les denrées.

Stéphane Lepage, Secrétaire général départemental du Secours Populaire, nous a ensuite interpellés sur la situation de 80 personnes sans domicile. Elles ont été mises à l’abri à l’hôtel par les services de l’Etat dans le Formule 1 de Beaucouzé, à côté d’Angers, dans le cadre des mesures de confinement. Problème : elles ne bénéficiaient que du petit déjeuner, grâce à l’implication du gérant de l’hôtel, et de sandwiches collectés par le Secours Populaire.

distribution alimentaireIl nous a paru essentiel de pouvoir contribuer à une action de soutien. Les deux chefs cuisiniers du chantier d’insertion de Resto Troc étaient partants mais, à cause des travaux, nous n’avions pas de cuisine professionnelle pour préparer les repas. C’est la mise en réseau des acteurs du territoire qui a permis de trouver des solutions.

Stéphane Lepage a mobilisé ses contacts : Restoria nous met à disposition, avec l’accord et le soutien de la Chambre de Commerce et de l’Industrie, les cuisines du self de l’espace Pierre Cointreau. Un des chefs de Restoria s’est également investi dans cette action pour la préparation des repas. L’approvisionnement se fait en grande partie grâce aux collectes du Secours Populaire, de la Banque Alimentaire et à la récupération des invendus de Metro.

Le temps de ces mesures de confinement, nous allons donc livrer quotidiennement, du lundi au vendredi, des repas en liaison chaude au Formule 1 de Beaucouzé. Sous la responsabilité du Secours populaire, des bénévoles du Collectif Ouest Angevin pour l’Accueil des Migrants organisent ensuite le service. Nous livrons en ce moment 80 repas, nous pensons pouvoir monter à 110 repas chauds au cours de la semaine.

Pour aller plus loin et découvrir le travail de Resto Troc, une vidéo ici !

 

Mots-clés: IAE, SIAE, Pays de la Loire, FAS Pays de la Loire

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte