F, le magazine de la Fédération 

Etienne Pinte, président du CNLE

pinteEtienne Pinte est président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale depuis juillet 2010. Il est l’auteur de nombreux rapports, dont un rapport sur l’hébergement d’urgence et l’accès au logement, remis à François Fillon en septembre 2008. Il dresse un bilan au lendemain de la conférence de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Portrats croisés - Ecoutant 115

115 ecoutantIntermédiaire entre les structures d’hébergement et les demandes des personnes à la rue, le 115 reçoit les demandes d’hébergement d’urgence des personnes qui appellent jour et nuit, les informe sur leurs droits et les oriente vers des structures d’hébergement d’urgence, des accueils de jour, des lieux de distribution de nourriture ou bien des adresses de douches publiques. Organisés à l’échelle de chaque département en coordination avec les services de l’Etat, les 115 et leurs équipes mesurent jour après jour le décalage croissant entre les possibilités réelles de mise à l’abri et le nombre d’appels.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Entretien - Rémi Roche, 24 ans, hébergé en foyer

mini remyRémi Roche, 24 ans, vit dans un foyer à Toulouse et est membre du CCRPA* de sa région. Il  prend la parole dans F magazine pour parler de la précarité chez les jeunes.

{saudioplayer}f-magazine-sept2012/121009_gazette_podcast_remi.mp3{/saudioplayer}

Depuis quand êtes-vous en difficulté ?

Il y a quatre ans, j’ai décidé de quitter Saint-Etienne pour Toulouse. J’avais besoin de m’échapper, de quitter le domicile familial. Toulouse me paraissait la ville idéale pour trouver du travail. La ville a la réputation d’être accueillante. 

Lire la suite

Imprimer E-mail

L'invitée - Marie-Arlette Carlotti

mini carlottiMarie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge de la lutte contre l'exclusion, est l'invitée de F magazine. 

Quels sont vos objectifs prioritaires en matière de lutte contre l’exclusion ?

Nous devons mettre la solidarité au coeur de notre action. Nous avons déterminé plusieurs objectifs essentiels : il faut prévenir les situations de pauvreté et de précarité. Quand les Français cumulent des difficultés professionnelles, sociales, financières, il faut que des alertes soient sonnées et qu’une prise en charge rapide et globale soit mise en place.
Il n’est pas acceptable que les enfants vivant au sein des 10 % de ménages les plus pauvres aient trois fois plus de risque de quitter l’école à 17 ans sans diplôme, avec le risque de connaître le chômage et de rester enfermés dans la précarité. 

Lire la suite

Imprimer E-mail

S'ABONNER AU MAGAZINE

Abonnez-vous et recevez le nouveau numéro chaque trimestre.

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte