Initiatives - Deuxième chance au café-restaurant solidaire et culturel

Les actualités de F magazine

cafeLe café-restaurant l’Embarcadère a ouvert ses portes à Dijon en 2010 à l’initiative de l’association Icare-La-Bergerie qui accueille en foyer d’hébergement des personnes présentant des troubles mentaux stabilisés, un public souvent très isolé. Derrière les murs de ce café atypique, se croisent des professionnels du secteur social formés aux métiers de la restauration, des artistes bénévoles, des personnes handicapées psychiques mais aussi des jeunes en insertion professionnelle hébergés dans le CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale voisin. Du service à la programmation de concerts, ils ont investi ce lieu et en ont fait un repère culturel dans le quartier.

Inscrit dans une démarche d’économie sociale et solidaire, avec un accueil spécialisé pour les personnes en difficulté psychique, ce café-restaurant est un lieu favorisant les rencontres et les échanges. Depuis trois ans, l’équipe du CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale Résidence Herriot, situé à quelques rues de l’Embarcadère, s’est associée au café-restaurant.


À la recherche d’un espace en capacité de remobiliser les jeunes de 18 à 25 ans hébergés au centre, dont 90 % sont sans emploi ni formation, elle a trouvé un lieu et un projet susceptibles de leur redonner des repères. « La majorité des jeunes que nous accompagnons est issue de la protection de l’enfance, ils sont en situation de grande précarité, sans ressources, particulièrement fragilisés au niveau affectif, certains ont été confrontés à des situations d’échec professionnel. Il est donc extrêmement difficile de les ramener vers l’emploi » explique Frédérique Serveille, directrice du CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale, géré par l’association Acodège.

SE CONFRONTER AU MONDE DU TRAVAIL...
L’idée est vite venue de proposer aux jeunes du CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale une mise en situation professionnelle innovante : encadrés par un éducateur technique, les volontaires s’initient aux tâches du service et de la restauration, du mardi au vendredi matin. Engagés pour une période de trois mois renouvelable une fois, ils découvrent un métier, acquièrent de nouvelles compétences, appréhendent le travail en équipe et se réhabituent à des horaires fixes, sans pour autant avoir peur d’être renvoyés. Le projet s’est en effet construit dans un cadre bienveillant et tolérant. Personne n’est mis à la porte, les jeunes peuvent se tromper, prendre le temps de comprendre leurs erreurs, trouver les attitudes adaptées au monde du travail et reprendre confiance en eux, facteur déterminant pour concevoir un nouveau projet de vie. Seule obligation de cette démarche, s’inscrire à la mission locale de Dijon. Grâce à un partenariat mis en place avec l’association du Renouveau, porteuse d’Ateliers d’adaptation à la vie active (AVAAVAAdaptation à la vie active), les jeunes peuvent recevoir une petite rémunération pour valoriser leurs efforts et les motiver pour un retour vers l’emploi. En 2012, sur les dix jeunes ayant participé au projet, huit ont trouvé un CDICDIContrat à durée indéterminée, un CDDCDDContrat à durée déterminée de plus de six mois ou une formation. Patience, reconnaissance du travail, transmission des connaissances et des savoir-faire, rétribution financière, les éléments de la réussite de cette expérience sont multiples mais l’envergure du projet va au-delà de l’insertion professionnelle des jeunes.

...ET S'OUVRIR A LA DIVERSITÉ SOCIALE ET CULTURELLE
Solidarité et culture sont les maîtres-mots à l’Embarcadère, une philosophie que se sont bien appropriés les jeunes du CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale. En collaboration avec les salariés de l’établissement et l’équipe éducative du centre d’hébergement, ils sont en charge de l’animation du petit-déjeuner mais aussi des soirées du jeudi. Une fois par semaine, ils participent à l’organisation d’animations, ouvertes au grand public. Concerts de musique électronique, de jazz, cinés-quizz, lectures publiques, ont fait des « jeudis soirs d’Herriot », l’un des rendez-vous incontournables du café-restaurant. En deux ans, de nombreux partenariats se sont ainsi tissés avec d’autres acteurs de l’agglomération dijonnaise comme Zutique Production. Dernier en date, Radio Campus, chaine de radio associative locale, qui diffuse une matinée par mois une émission intitulée Réveil Campus en direct de l’Embarcadère. Là encore, les jeunes sont particulièrement impliqués dans le bon déroulement de cette actualité médiatique. « En participant à l’animation de ce lieu, les jeunes s’inscrivent dans la cité, et même après l’action, certains continuent de participer à des concerts. Lorsqu’ils arrivent à s’intégrer dans un nouvel environnement, c’est déjà une réussite en soi ! » confie Frédérique Serveille. Afin de mesurer les impacts réels de cette action sur les jeunes, une évaluation est menée par l’Observatoire régional de santé de Bourgogne. Basée sur des critères très diversifiés, l’étude questionne notamment les évolutions de l’humeur, du comportement, de la motivation dans le travail à l’expérience. Une étude dont les premiers résultats montrent d’ores et déjà des bénéfices.


Laure Antoine

COUP DE POUCE
Pour financer cette action, le CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale Résidence Herriot a répondu en 2011 à un appel à projets lancé par le Fonds national de financement de la protection de l’enfance (FNFPE). Faisant partie des 48 projets sélectionnés sur les 468 présentés au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, il a obtenu un financement pour une durée de trois ans, aujourd’hui arrivé à son terme. L’équipe espère trouver rapidement de nouveaux partenaires et mécènes, comme la fondation JM Bruneau qui a apporté son soutien en 2012, afin d’assurer la pérennité de ce projet à destination des jeunes en difficulté sociale et psychologique.

Pour soutenir le projet mené à l’Embarcadère :

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte