Covid-19 : vous accompagnez des personnes étrangères ? Quelques ressources utiles

Article mis à jour le 22 avril 2020

Vous travaillez en lien avec des personnes étrangères qui ne parlent pas le français ? Retrouvez dans cet article une compilation de documents et de ressources à leur transmettre traduits en de nombreuses langues afin de faciliter leurs déplacements, des affiches pour se protéger et protéger les autres du Covid-19, mais aussi des sources vers des sites de divertissement, d'apprentissage du français...

  • Attestation de déplacement dérogatoire en quinze langues : albanais, amharique, anglais, arabe, bengali, bulgare, dari, pashtoun, portugais, roumain, russe, serbe, tamoul, tigrigna, turc. Attention : les seules attestations valables en cas de contrôle sont l’attestation en français ou l’attestation simplifiée, les traductions ne peuvent que servir de support pour remplir l’attestation en français.
  • La Délégation interministérielle pour l’accueil et l’intégration des réfugiés (DI-Air) a également adapté sa plateforme réfugies.info et fourni, à travers des fiches spécifiques sur la situation sanitaire et les consignes d’hygiène et de confinement, ainsi qu’un live chat animé par les équipes de la DI-Air permettant d’échanger en une centaine de langues, des informations à destination des personnes en demande d’asile ou bénéficiant d’une protection internationale.

Outils de traduction

  • Traducmed pour les travailleurs sociaux et personnels des associations travaillants auprès de personnes étrangères. Cet outil propose des phrases préenregistrées qu’il est possible de lire dans la langue choisie. http://accueil-migrants.traducmed.fr/. Il propose des informations spécifiques sur le Covid-19

Traductions disponibles en : albanais, allemand, amharique, anglais, arabe, arménien, bambara, bengali, bulgare, chinois (mandarin), cingalais, croate, créole guyanais, créole haïtien, créole réunionnais, danois, dari, espagnol, grec, géorgien, hongrois, italien, malgache, oromo, ourdou, pachtou, polonais, portugais, roumain, russe, serbe, somalien, suédois, swahili, tchèque, tigrigna, turc, vietnamien.

  • Une initiative du Diplôme Inter universitaire Hospitalité – médiations – migrations (H2M) InalcoParis Descartes (Université de Paris), lié au programme LIMINAL. Pour toutes les associations, ONG, collectifs ou services publics (hôpitaux, services sociaux, etc.) ou les particuliers travaillant auprès de personnes en migration ou de publics vulnérables et sur une base volontaire en ces temps marqués par l’urgence de traduire, des médiateurs professionnels, étudiants de ce diplôme universitaire proposent :

des traductions dans les langues qu’ils maîtrisent : pashto, dari, farsi, ourdou, arabe soudanais, arabe algérien, arabe syrien, arabe palestinien, hébreu, massalit, four, tigrinya, amharique, peul, dioula, soussou, bambara, malinké, fon, mina, yoruba, etc. ;
des réflexions interculturelles documentées par les pratiques de médiation sur les terrains de la migration.

Contact : 

Merci de mettre la traduction souhaitée dans les formats suivants :

  • .doc dans l’alphabet de la langue
  • .doc dans l’alphabet transcrit en alphabet latin
  • MP3

Ou d’écrire votre question en médiation interculturelle en précisant les besoins :

  • D’éléments écrits sur une question interculturelle
  • D’une heure de médiation par téléphone. (Attention : pas de médiation en milieu hospitalier par téléphone)

Ressources traduites

Ressources pour l’accompagnement psychologique, notamment des personnes exilées, en période de confinement :

L’Orspere Samdarra est un observatoire national, hébergé par le centre hospitalier le Vinatier à Bron (69). Il s'intéresse au lien entre les questions de santé mentale et les problématiques sociales (précarité, vulnérabilité et migrations…). Il propose sur son site différentes rubriques comprenant des liens, des sites, des documents ressources à destination du grand public, pour les personnes concernées en matière de santé mentale, précarité ou migration, pour accompagner les enfants et les parents, à destination des professionnels et des lectures et ressources scientifiques sur la santé mentale et le covid 19. Concernant l'accompagnement des personnes exilées, vous pourrez trouver un premier retour d'expérience et des propositions pour le travail clinique avec les patients exilés et traumatisés pendant le confinement par une psychologue clinicienne, Marie Caroline Saglio-Yatzimirsky. Le site propose également des traductions dans différentes langues et des réflexions interculturelles documentées par les pratiques de médiation sur les terrains de la migration. Vous pourrez aussi consulter une fiche traduite dans différentes langues à destination des intervenants sociaux sur le bien-être et l'état de santé psychique des réfugiés et de demandeurs d'asile. Le site canadien du Cerda (Centre d’expertise sur le bien-être et l’état de santé physique des réfugiés et des demandeurs d’asile) a produit plusieurs documents relatifs aux effets psychologiques de la crise qui peuvent être utiles dans le contexte français.

Ospere Samdarra a recensé plusieurs plateformes téléphoniques de soutien psychologique :

  • La permanence téléphonique "santé mentale, migration et précarité", tenue par les psychologues de l'Orspere-Samdarra, fonctionne exceptionnellement du lundi au vendredi, de 9h à 17h : 04.37.91.51.42 ou par mail :  . (Elle s’adresse a priori principalement à des personnes et professionnels exerçant dans la région Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Le Chatbot Owlie est une « chouette de soutien psychologique sur messenger ». Ce logiciel est disponible 24h/24 et 7j/7. Pour l'utiliser, il faut posséder un compte Facebook et l’application Messenger. Le Chatbot a été créé par un psychiatre, une psychologue et un pair-aidant en santé mentale. Il propose : un soutien psy en cas de panique ; une fonction de discussion pour parler ouvertement ; une fonction ludique permettant de découvrir le fonctionnement de la pensée humaine.
  • Le Centre Pierre Janet met à disposition son équipe de psychologues-psychothérapeutes, ainsi que des étudiants de dernière année de formation en psychologie, pour des consultations de soutien psychologique par visio-conférence.  A destination des personnels soignants et des particuliers, si vous ou un de vos proches est touché par le Covid-19, si vous êtes en confinement et vous avez besoin d’un soutien psychologique (service gratuit). Cliquer sur ce lien.
  • COGITO’Z propose une hotline psychologique gratuite ouverte à tous : 0 805 822 810. COGITO’Z propose également : un rendez-vous quotidien en direct sur Facebook, sur la page de Cogito’Z, avec Jeanne Siaud-Facchin pour partager de 14 heures 30 à 15 heures 30 ; une séance de méditation de Pleine Conscience tous les soirs à 18 heures 30, en direct, avec Jeanne Siaud-Facchin. Pour s’apaiser, se poser, se ressourcer. Sur la page Facebook de Jeanne Siaud-Facchin (page publique). L’équipe est également joignable par mail, en précisant, Covid19, dans l’objet de votre mail : .
  • Psysolidaires est une initiative belge mise en place pour répondre à la détresse ressentie face au Coronavirus et à ses effets. L’association s’engage à mettre en lien des professionnels de la santé mentale et des personnes souffrant de difficultés psychiques face à la pandémie. Demande de rendez-vous à faire sur leur site. Cliquer sur ce lien.
  • Le Comede maintient autant que possible ses activités prioritaires dédiées aux personnes exilées les plus vulnérables, sur le plan médical et/ou psychologique et/ou social en proposant différentes permanences téléphoniques. Cliquer sur ce lien.

Et des permanences multilingues :

  • Terra Psy a mis en place un numéro vert proposant un accompagnement psychologique par téléphone et en urgence afin de prévenir le mal-être lié à l’isolement. Cette ligne téléphonique s’adresse aux personnes ayant besoin d’une écoute et d’un soutien psychologique pour déposer leurs inquiétudes et angoisses, pouvant être accrues par la situation actuelle. Les psychologues sont disponibles de 9h00 à 12h30, et de 13h30 à 17h00 du lundi au vendredi. Les consultations sont gratuites et sont proposées en français, anglais et arabe, au 0 805 383 922. Cliquer sur ce lien 
  • Le Collectif Psy Noires propose une permanence d'écoute gratuite à distance, pour les personnes les plus isolées et précarisées. Les personnes intéressées s'inscrivent par internet, puis sont rappelées par téléphone, en proposant trois moments d'écoute en plusieurs langues (français, anglais, bambara, poular et wolof). Cliquer sur ce lien.

Le centre national de ressources et de résilience (CN2R) est destiné à travailler sur la connaissance du psychotraumatisme pour améliorer la prise en charge de l’ensemble des victimes. En cas de grande détresse psycho-sociale (caractère anxiogène du confinement, sentiment d’insécurité, difficultés relationnelles…), un Numéro vert pour contacter la cellule de soutien psychologique existe : 0 800 130 000. Le CN2R présente la cartographie nationale s’appuyant sur les 12 centres régionaux du psychotraumatisme qui sont des lieux de consultations spécialisées proposant une offre de soin aux personnes victimes de psychotraumatismes, indépendamment de la nature du traumatisme vécu (physique ou psychique, résultat d’un accident, de violences, de maltraitance…) ou des populations concernées (enfants, adultes, civils, militaires, avec handicap, migrants, …). Ces unités spécialisées (avec antennes départementales) regroupent une équipe de professionnels spécifiquement formés au psychotrauma et proposant une offre de soin gratuite répartie sur le territoire national. Le CN2R publie sur son site des recommandations relatives à l’épidémie de Covid-19 qui est une source potentielle de stress et d’anxiété. Parmi ces ressources, des fiches consignes élémentaires traduites en 24 langues et en LSF, Santé publique France, ou des ressources pour le travail avec les patients migrants éditées par la CIMADE.

Ressources pour les personnes accompagnées et maintien du lien social
  • « Mon héroïne, c’est toi : comment combattre la COVID-19 quand on est un enfant » explique, en s’aidant d’Ario, une créature fantastique, comment les enfants peuvent se protéger et protéger leurs proches et leurs amis du coronavirus et comment ils peuvent gérer les émotions complexes qui s’emparent d’eux lorsqu’ils sont confrontés à une réalité nouvelle qui évolue rapidement. Cet ouvrage, qui s’adresse avant tout aux enfants de 6 à 11 ans, est un projet du Groupe de référence du Comité permanent interorganisations pour la santé mentale et le soutien psychosocial dans les situations d’urgence, une collaboration unique entre les institutions du système des Nations Unies, des organisations non gouvernementales nationales et internationales et des organismes internationaux qui apportent un soutien en santé mentale et un soutien psychosocial dans les situations d’urgence. Des versions sont disponibles en : allemand / anglais / arabe / birman / chinois / cingalais / danois / espagnol / grec / indonésien / italien / portugais / tamoul / turc / russe / ukrainien.

  • La maison de Solenn, Maison des Adolescents Cochin-Paris, met à disposition un Kit transculturel pour enfants de 4 à 10 ans pour parler avec les enfants du coronavirus. Pour des conseils avec les enfants et les adolescents il est possible de les contacter au 0158412426. Les personnes appelant ce numéro seront recontactées, si besoin en tamoul, arabe dialectal, libanais, kabyle, soninké, italien, espagnol...
  • Proposition d’activités et ressources à destination de toute personne, sans distinction de nationalité ou de statut administratif. Plusieurs associations proposent des activités pour maintenir le lien social durant la période de confinement.

En voici une liste non exhaustive :

  • Le programme « Respirations » porté par la Fédération des acteurs de la solidarité, Cultures du Cœur et les Petits Débrouillards, lance une initiative Respirer en confinement et recense des activités et ressources pour les enfants et leurs familles
  • Entourage, propose des temps conviviaux en ligne, animés par ses différentes antennes locales, mais accessibles à tou.tes, quelle que soit leur location
  • Kabubu, qui vise à favoriser l’inclusion des réfugiés par le sport propose des défis sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/pg/kabubu.org/posts/
  • JRS Jeunes a mis en ligne un planning d’activités (cours de sport, activités culturelles, activités collectives à distance, etc) pendant la période de confinement, ainsi que des ressources sur des activités possibles
  • Des événements en ligne organisés par l’association Singa : https://singa.io/fr/Everywhere/evenements
  • Cours de langues :

- Ecole de français de JRS : liste de ressources pour apprendre le français ;

- Le CEEL, Collectif d’entraide et d’échange linguistique, lance une plateforme téléphonique pour pratiquer le français ou l’arabe, ou simplement échanger, plus d’informations sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/ceel.inalco/

- La Fourmilière propose des cours de français à distance sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/299676427061620/

-          Manuela Molina Cruz, autrice colombienne, a créé un petit livre à destination d’enfants âgés de moins de 7 ans pour expliquer ce qu’est le coronavirus et la situation actuelle de crise sanitaire. Il est disponible en plusieurs langues : français / allemand / anglais / arabe / arabe (égyptien) / chinois / croate / danois / espagnol / gallois / grec / hébreu / hongrois / indonésien / italien / néerlandais / japonais / persan / polonais /portugais (Portugal) / portugais (Brésil) / turc / roumain / russe / serbe

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte